Carnets de l'Economie

Jamie Dimon, PDG de JPMorgan, atteint d’un cancer de la gorge




02/07/2014

C’est une rude nouvelle pour le Président Directeur Général de la banque JPMorgan. Les docteurs lui ont diagnostiqué un cancer de la gorge. Une information qu’il a lui-même rendue publique pour rassurer ses employés et, bien entendu, les investisseurs. Car la maladie serait « curable » et il ne perd pas ses fonctions durant son traitement.


cc/wikipedia
cc/wikipedia
Jamie Dimon a annoncé la nouvelle à ses collaborateurs ce mardi 1er juillet 2014 : il serait atteint d’un cancer de la gorge. Une maladie grave qui n’affectera toutefois pas ses fonctions à la tête de la banque américaine.
 
Il devra néanmoins subir un traitement de 8 semaines, une chimiothérapie qui se déroulera, selon le communiqué qu’il a envoyé aux employés de la banque, au Memorial Sloan Kettering Hospital de la ville de New York. Durant le traitement, il ne quittera pas ses fonctions de PDG.
 
Selon les docteurs, et c’est une bonne nouvelle pour lui, ce cancer n’est pas très développé et est donc curable. C’est pour cette raisons que le conseil d’administration de JPMorgan, informé de la situation, n’a pas retenu nécessaire de suspendre M. Dimon de ses fonctions, ni temporairement ni définitivement. « Le conseil d’administration a été informé et me soutient totalement » peut-on lire dans le communiqué de Jamie Dimon.
 
Aux Etats-Unis, une telle situation s’est déjà produite. En 2010 le PDG de la compagnie d’assurances AIG, Robert Benmosche, était resté à la tête de l’entreprise malgré un cancer pour lequel le traitement via chimiothérapie a été intensif.
 










Décideurs

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois

La BCE augmente de nouveau ses taux directeurs

France : un « net ralentissement » de l’économie attendu en 2023

Pour Moody’s, la Russie a fait défaut sur sa dette souveraine







International
Daily news and analysis for corporate & political leaders