Carnets de l'Economie

Intel supprime 12 000 postes sur fonds de chute des ventes de PC




20/04/2016

Le groupe Intel a connu ses années glorieuses entre 1990 et 2010 lorsque les ventes de PC ont atteint des sommets. Mais l'arrivée des tablettes et des smartphones a tout changé et le marché du PC est en crise : les ventes ne cessent de chuter sauf pour le très haut de gamme, le marché du PC "gaming". C'est dans ce contexte que le géant des microprocesseurs a annoncé un plan de suppression de postes sans précédents.


CC/pixabay/recklessstudios
CC/pixabay/recklessstudios
Intel compte supprimée, selon l'annonce de Brian Krzanich, PDG du groupe, pas moins de 12 000 emplois soit par le biais de départs volontaires soit par le biais de licenciements secs. Et tout se fera très vite : le plan devrait être mis à exécution immédiatement et se terminer dans un peu plus d'un an, au milieu de l'année 2017.

Le groupe souffre en effet d'un marché des PC en berne qui représente, malgré tout, encore plus de 50 % de son chiffre d'affaires. Une souffrance somme toute relative : les données sont dans le vert avec une marge de 61 %, des ventes en hausse tout comme les profits. Si Intel veut supprimer des emplois c'est surtout à cause du futur incertain du marché du PC.

Entre les smartphones de plus en plus puissants et la réalité virtuelle qui va être disponible pour le grand public, Intel veut anticiper une ultérieure chute de son marché. En supprimant 11 % de ses effectifs dans le monde, c'est 1 milliard d'euros d'économies que le groupe veut réaliser.

La stratégie d'économies d'échelle s'accompagne également vers un changement radical de business : de constructeur de puces électroniques, Intel va se tourner vers le cloud et la gestion de données, un marché en pleine croissance.










Décideurs

La CLCV demande le maintien des tarifs réglementés du gaz

RATP : la grève des conducteurs s’annonce suivie, le trafic « très perturbé »

Canal+ conforté par la justice dans son conflit avec TF1

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois