Carnets de l'Economie

Les Carnets de l'Economie

Immobilier : en Ile-de-France, les acquéreurs tirent les prix vers le haut




Anton Kunin
08/01/2018

Selon le bilan 2017 du réseau immobilier Century 21, le prix moyen du mètre carré continue de progresser en Ile-de-France, les montants moyens des transactions à Paris comme dans la région marquant de nouveaux records.


Ile-de-France : les prix montent, les acquéreurs se ruent sur les lots encore disponibles

En 2017, le prix moyen du mètre carré poursuit sa hausse en Ile-de-France (+1,4 % sur un an, soit une hausse identique à celle de 2016). Ce prix s’établit à 3 194 euros, une somme conséquente mais qui reste néanmoins loin du record, constaté en 2011 (3 418 euros). Le montant moyen d’une transaction atteint, quant à lui, des sommets : 253 516 euros tous types de biens confondus (211 086 euros pour les appartements, 317 542 euros pour les maisons) pour une superficie également record (80,2 mètres carrés en moyenne, soit 58,2 mètres carrés pour les appartements et 109,9 mètres carrés pour les maisons).

Conséquence logique de la hausse des prix : les acquéreurs se dépêchent. En 2017, les délais de vente raccourcissent de 8 jours pour s’établir à 79 jours en moyenne. Le volume des ventes, quant à lui, progresse de 4,7 %.

À Paris, un bien immobilier se vend 452 545 euros en moyenne

À Paris, les prix sont également en hausse et signent un nouveau record : 9 084 euros le mètre carré. Sur un an, la progression est de 7,5 %. Et sur dix ans, les prix ont failli doubler (+43,5 %) ! Quant aux montants engagés, même si les Parisiens sacrifient quelques mètres carrés pour réaliser leur rêve, le montant moyen d’une transaction crève les plafonds : 452 545 euros.

À Paris, la majorité des transactions ont eu lieu au premier semestre, un phénomène que Laurent Vimont, Président de Century 21 France, explique par la dynamique des prix. L’essentiel des hausses de prix ont en effet eu lieu sur la seconde moitié de l’année, contribuant à un ralentissement notable de l’activité au second semestre (recul moyen de 8,7 % sur l’ensemble de l’année). Les délais de vente continuent, quant à eux, de raccourcir pour s’établir à 57 jours.






International

Découverte & Lifestyle

Réflexions

L'actu de la RSE