Carnets de l'Economie

Grèce : le scénario d’une sortie de la zone euro toujours sur la table




Olivier Sancerre
20/04/2015

Au pied du mur : une fois de plus, la Grèce se retrouve acculée par ses créanciers à tenir ses engagements internationaux. Ces derniers ont pu le signifier à Yanis Varoufakis, le ministre des Finances grec, sur lequel ils ont mis une grosse pression.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Vendredi 17 avril et le samedi d’après se sont en effet tenus des « entretiens de printemps ». Mario Draghi, le patron de la BCE et Christine Lagarde, son homologue du FMI, ont rencontré en tête à tête le fantasque ministre grec pour exiger un programme complet sur l’impact des réformes qu’Athènes doit mettre en place pour revenir sur le droit chemin.

Christine Lagarde a insisté sur un point : Athènes devra rembourser le milliard d’euros en mai dû. Et il n’y aura pas de délai supplémentaire, a-t-elle martelé : « Le FMI n'en a jamais accordé depuis trente ans ». Du côté de la BCE, même discours de fermeté car on sait fort bien qu’un défaut de paiement du pays équivaudrait à une sortie de la zone euro — auquel cas, les pays membres devront s’asseoir sur les 110 milliards d’euros déjà prêtés à la Grèce…

Malgré cette crainte, la zone euro est désormais doté d’outils institutionnels qui lui permettraient d’amortir un tel choc. En revanche, les conséquences d’un « Grexit » seraient catastrophiques pour la Grèce, fait-on savoir. Un argument ressassé par les créanciers internationaux, qui espèrent que la Grèce entendra la voix de la raison. Pas question d’une nouvelle crise économique mondiale, fait-on valoir à Washington.

Quoi qu’il en soit, les négociations ont repris ce lundi à Paris. Une fois de plus, la pression sera de mise sur les épaules des négociateurs grecs, et comme toujours rien ne dit qu’ils cèderont sur quoi que ce soit.


Tags : europe, grèce








Décideurs

Pour Moody’s, la Russie a fait défaut sur sa dette souveraine

Elon Musk accusé d’avoir gonflé le cours du DogeCoin

Une hausse de prix à venir pour les abonnements Canal+

GreenYellow : la stratégie gagnante de Jean-Charles Naouri ?