Carnets de l'Economie

Les Carnets de l'Economie

Free Mobile se lancera en Italie dans les prochains mois




Mickaël Bazoge
26/01/2018

Free Mobile peut-il faire en Italie ce que l'opérateur a réalisé en France ? C'est sans doute l'objectif poursuivi par Iliad, la maison-mère de l'opérateur qui a confirmé qu'un lancement doit intervenir dans les prochains mois.


Selon BFM TV, Free Mobile vise une part de marché de 10% en Italie, un an après son lancement. Une performance équivalente à celle enregistrée en 2013, alors que l'opérateur s'était lancé un an auparavant en France. À l'époque, Free avait raflé 11% du marché grâce à des offres particulièrement concurrentielles. Pour se faire une place en Italie, la même technique sera sans doute mise en place. Free Mobile a obtenu une licence, des antennes et des fréquences en 2016, lors de la fusion entre Wind et H3G ; depuis, c'est le silence radio.

Free aurait dû opérer son lancement italien avant l'été dernier, puis au début de cette année. Il faudra attendre encore quelques mois, le temps par exemple de recruter un patron pour la branche locale (c'est Benedetto Levi), et puis il a fallu se constituer un réseau. Comme en France avec Orange, Free a passé des accords avec les autres opérateurs italiens pour louer leurs réseaux. D'ici trois ans, Free Mobile disposera d'un réseau de 6 000 antennes, bien moins que Telecom Italia et Vodafone qui en possèdent chacun 17 000.

Si Free pourra sans doute casser les prix en Italie, les consommateurs ne devront sans doute pas s'attendre à des performances de réseau exceptionnelles, à moins que les accords d'itinérance ne soient favorables à l'opérateur. Quoi qu'il en soit, l'arrivée de Free en Italie sera particulièrement surveillée de ce côté-ci des Alpes.


Tags : téléphonie