Carnets de l'Economie

Fitch relève sa prévision de croissance mondiale pour 2021




Paolo Garoscio
19/03/2021

L’agence de notation Fitch Ratings a publié, le 17 mars 2021, son dernier rapport Global Economic Outlook (GEO) qui fait suite à l’adoption, par le parlement américain, du plan de relance de Joe Biden d’une enveloppe record de plus de 1.900 milliards de dollars. De quoi booster la croissance mondiale, pour l’agence qui relève, de fait, ses prévisions de croissance.


6,1% de croissance mondiale en 2021, portée par la Chine et les États-Unis

Pixabay/nattanan23
Pixabay/nattanan23
L'adoption du plan de relance américain aura, selon Fitch Ratings, un effet bénéfique sur la croissance mondiale. Attendue à 5,3% dans son GEO de décembre 2020, Fitch Ratings annonce désormais s’attendre à une croissance mondiale de 6,1% en 2021, soit 0,8% de plus. Naturellement, ces prévisions sont soumises à la fin de la pandémie ou, tout du moins, à un contrôle des contaminations lié à la vaccination massive.

Les États-Unis seront, sans surprise, les premiers bénéficiaires de leur plan de relance : Fitch prévoit désormais 6,2% de croissance en 2021, en forte hausse par rapport aux 4,5% de croissance qui étaient estimés pour 2021 en décembre 2020.

Mais la Chine devrait également en profiter, du fait des relations commerciales entre les deux pays : Fitch Ratings prévoit une croissance record de 8,4%, légèrement revue à la hausse (+0,4%).

Pas de changement dans les prévisions de la Zone euro

Alors que la Chine, les États-Unis et le monde en général devraient voir leur croissance 2021 être supérieure à ce qu’attendu fin 2020, Fitch Ratings laisse inchangée la croissance prévisionnelle de la Zone euro. Elle devrait être de 4,7% en 2021, ce qui reste un record et confirme la « reprise en V » tant espérée par les économistes.

Pour Fitch, c’est essentiellement le retard dans la vaccination, très avancée aux États-Unis par exemple, qui pèse dans la reprise de la Zone euro. Néanmoins, selon ses prévisions pour 2022, la croissance en Zone euro devrait rester très proche de celle de 2021 à 4,5%, alors qu’elle va chuter en Chine et aux Etats-Unis.
















Découverte & Lifestyle
Magazine hors norme pour hyperactifs distingués