Carnets de l'Economie

Fitch : chute du PIB de 9% en Zone euro en 2020




Paolo Garoscio
08/09/2020

L’agence de notation Fitch Ratings a dévoilé, le 7 septembre 2020, ses dernières prévisions économiques pour l’année 2020 qui sera marquée par la pire crise de l’Histoire moderne. L’agence annonce une crise plus forte en Zone euro et au Royaume-Uni, mais prévoit que la Chine sera en croissance.


Fitch abaisse la prévision de croissance en Europe

Pixabay/geralt
Pixabay/geralt
Le communiqué de presse de Fitch Ratings annonce une mauvaise nouvelle pour la Zone euro et le Royaume-Uni, qui ne fait plus partie de l’Union européenne depuis le 31 janvier 2020 : la baisse du PIB en 2020 sera pire que celle prévue par l’agence en juin 2020. Pour la Zone euro, Fitch prévoit une chute du PIB de 9%, en baisse par rapport aux 8% de la précédente estimation.

Pour le Royaume-Uni, toujours en discussions pour les détails du Brexit, la situation a fortement empiré : si en juin 2020 Fitch prévoyait une chute du PIB de 9%, l’agence s’attend désormais à 11,5% de récession. De quoi confirmer que le Vieux Continent sera celui qui subira la crise la plus importante des économies avancées.

La Chine se porte relativement bien, les États-Unis mieux

La grande gagnante de la crise économique sera, sans surprise, la Chine : si Fitch s’attendait, en juin 2020, à une croissance très basse pour le pays asiatique, à seulement 1,2%, l’agence prévoit désormais une croissance de 2,7% en 2020. C’est pratiquement la moitié que la croissance chinoise annoncée ces dernières années par le gouvernement, mais le pays connaîtra malgré tout une année dans le vert.

Ce n’est pas le cas des États-Unis pour qui Fitch prévoit une baisse du PIB de 4,6%, malgré tout en hausse par rapport aux 5,4% de récession attendus en juin 2020. La croissance chinoise ne suffira donc pas à combler la baisse de croissance des autres pays : Fitch prévoit désormais une chute du PIB mondial de 4,4% en 2020.










Décideurs

Jeff Bezos franchit les 200 milliards de dollars de fortune

Bannissement de TikTok aux USA : Zuckerberg impliqué ?

Royaume-Uni : une quarantaine imposée aux voyageurs en provenance de France

Bernard Arnault : grand perdant de la Covid-19 parmi les milliardaires