Carnets de l'Economie

Ferrari augmente le bonus pour ses salariés de 2.100 euros




Paolo Garoscio
09/02/2021

Le constructeur de voitures de sport Ferrari fait partie des entreprises italiennes qui offrent le plus d’avantages à ses salariés, ce qui lui permet d’être régulièrement citée parmi les entreprises dans lequel il fait bon travailler. Malgré la crise de la Covid-19 et une année 2020 marquée par une crise de l’automobile, Ferrari reste fidèle à son image.


Un bonus de 7.500 euros bruts à tous les salariés

Pixabay/Toby_Parsons
Pixabay/Toby_Parsons
Les salariés de Ferrari ont l’habitude de recevoir, chaque année, un bonus par rapport aux résultats de l’entreprise, mais rien ne garantissait que l’année 2020 leur aurait permis de l’obtenir. Contrairement aux attentes, ce sera bien le cas… et il a même été augmenté. De 5.400 euros, il a été porté à 7.526,14 euros bruts, très précisément, selon l’annonce officielle de Ferrari publiée le 7 février 2021.

Tous les salariés sont concernés par ce bonus, basé sur les performances de l’entreprise et des salariés. À noter que ne seront pas décomptés, pour le calcul du bonus, les absences liées à la Covid-19 ou encore celles liées aux mesures sanitaires décidées par le gouvernement italien pour faire face à la crise, notamment durant le pic pandémique du printemps 2020.

De nombreux services proposés aux salariés Ferrari

Le groupe a également confirmé avoir augmenté de 6,3 % le nombre de ses salariés et avait, durant la pandémie, garanti le salaire pour l’ensemble de ses employés, y compris ceux qui ne pouvaient pas télétravailler durant la période de fermeture des usines.

Mais Ferrari se démarque surtout par ses nombreux services proposés à ses employés qui vont de l’achat de livres d’école (payants dans de nombreux pays du monde dont l’Italie) à des aides financières pour les études ou encore des visites médicales de généralistes et spécialistes. Un service étonnant est, toutefois, celui appelé « Al posto tuo », qui se traduit « A ta place » : un bureau dédié aux formalités administratives personnelles ou professionnelles des salariés, ce qui leur permet de ne pas avoir à les gérer après leur temps de travail.










Décideurs

Le FMI relance l’idée de taxer les riches pour payer la crise

Norvège : le fonds souverain conditionne ses investissements à la parité

Ferrari augmente le bonus pour ses salariés de 2.100 euros

Tesla : des milliers de fichiers confidentiels volés







International
Daily news and analysis for corporate & political leaders