Carnets de l'Economie

États-Unis : La menace d'un défaut de paiement temporairement écartée




Briac JAPIOT
08/10/2021

Ce vendredi 8 octobre 2021, le Sénat américain a approuvé un projet de loi permettant de relever le plafond de la dette des États-Unis jusqu'en décembre 2021. La menace d'un défaut de paiement du pays est temporairement écartée, malgré les réticences de l'opposition républicaine.


Un répit jusqu’au 3 décembre 2021

C’est une nouvelle qui donnera le sourire à quelques-uns. Le scénario catastrophe pour certains n’est pas passé très loin. Le défaut de paiement des États-Unis, aux conséquences financières et économiques catastrophiques, n’aura pas lieu le 18 octobre 2021, date à laquelle le Trésor américain estimait que le pays serait à court de liquidités mais a été reporté en décembre.

Cette éventualité semblait jusqu’alors improbable mais les blocages persistants au Congrès rendaient la menace réelle.  Après des jours et des jours de négociations entre républicains et démocrates, les membres du Congrès américain se sont enfin mis d’accord. Cette décision en effet nécessitait l’accord des parlementaires. Au Sénat, les démocrates espéraient une résolution à long terme tandis que les républicains pour qui ces négociations sont un puissant levier de pression politique sur les démocrates, argumentaient le contraire. 

Finalement, jeudi 7 octobre 2021, le chef démocrate du Sénat Chuck Schumer a déclaré un accord pour relever à la marge, le plafond de la dette publique par un vote qu’ils ne bloqueront pas.

Une dette actuellement limitée à la somme de 28.400 milliards de dollars

En clair l’accord décidé ce jeudi 7 octobre 2021 revient à augmenter la capacité d’endettement du pays. Ce montant maximum d’endettement des États-Unis, géré par le Congrès, était fixé à un peu plus de 28.000 milliards de dollars.

Les États-Unis, qui comme toutes les grandes économies ou presque vivent à crédit depuis des décennies pour ce qui concerne la dépense publique, ont déjà relevé à d’innombrables reprises ce fameux « plafond ». Mais les républicains avaient commencé pendant la présidence Obama à faire de cette manœuvre législative de routine un instrument de pression politique.










Décideurs

Les éditions de Fallois en cessation d'activité en décembre

Face à la hausse des prix de l’énergie, le « bouclier tarifaire » du gouvernement

Orange : grève nationale pour une hausse des salaires

La SNCF lance un abonnement pour les télétravailleurs