Carnets de l'Economie

Épargne : première décollecte pour les livrets A et LDDS en octobre 2020




Paolo Garoscio
24/11/2020

Du fait du confinement généralisé de la population au printemps, des restrictions de voyages durant l’été et des mesures de sauvegarde des salaires et de l’emploi de la part du gouvernement, les Français ont massivement mis de côté durant l’année 2020. Des sommes record ont été versées sur les livrets défiscalisés ouverts par les ménages, mais en octobre 2020 la tendance s’est inversée.


Octobre 2020 : première décollecte de l’année pour les Livrets A et LDDS

Pixabay/arcaion
Pixabay/arcaion
Par rapport à la tendance qui a marqué l’année 2020, les collectes des deux livrets défiscalisés français ayant battu des records, la décollecte du mois d’octobre est un véritable ovni. Les Français, selon les données de la Caisse des Dépôts et Consignations, ont en effet retiré un peu plus d’un milliard d’euros (1,020 milliard très précisément) de leurs livrets.

Le Livret A ayant été privilégié durant la collecte à son petit cousin, le LDDS, ce n’est pas étonnant qu’il ait également été privilégié lors de la décollecte : son encourt chute de 940 millions d’euros, contre 80 millions pour les LDDS. Mais est-ce une véritable inversion de tendance ? Pas forcément : octobre 2020 est généralement un moment de dépenses de la part des ménages, notamment du fait des échéances fiscales qui tombent à ce moment-là.

Des dizaines de milliards d’euros économisés durant la pandémie

Malgré un mois en négatif, la collecte des Livrets A et LDDS durant l’année 2020 reste un record inédit : en comptant la décollecte d’octobre 2020, les Français auront mis de côté 31,73 milliards d’euros en dix mois, 24,82 milliards sur les Livrets A et le reste sur les LDDS. Et ces économies ne tiennent pas compte des montants déposés ailleurs : l’OFCE estime à près de 80 milliards les sommes économisées en 2020 tous supports confondus.

Toutefois, la France et les Français s’apprêtent à rentrer dans la pire crise économique de l’histoire moderne, avec une chute du PIB hexagonal de 10 à 11% en 2020. La décollecte d’octobre pourrait donc être un premier signal du début des problèmes financiers pour les ménages.










Décideurs

DieselGate : Volkswagen condamnée pour la première fois en France

Stellantis vs Volkswagen : qui est le premier constructeur européen ?

Des voitures « autonomes » sur les routes anglaises en 2021 ?

Joe Biden confirme son intention d’augmenter les impôts des plus riches