Carnets de l'Economie

Emploi : les jeunes diplômés peine à être embauchés




01/10/2014

Les jeunes diplômés, même bien diplômés, peinent à trouver un emploi. D’après une enquête annuelle de l’Apec, publiée le 30 septembre dernier, 37 % des Bac +5 sont encore au chômage un an après la fin des études.


@Shutter
@Shutter

Pas facile de trouver un emploi pour un jeune, même très bien diplômé ! D’après une étude annuelle de l’Association pour l’emploi des cadres (Apec), publié mardi 30 septembre dernier, les jeunes les plus diplômés ont, eux aussi, du mal à se frayer un chemin sur le marché de l’emploi. D’après l’Apec, un tiers des diplômés de 2013 n’avait pas d’emploi un an après.

 

Concrètement, 37 % des diplômés de 2013, d’un niveau BAC +5, n’avaient pas de travail un an après. Pire, 29 % d’entre eux n’ont, dans ce laps de temps, pas même signé un contrat. Les autres, eux, travaillent. Une proportion de jeunes embauchés, stable depuis 2012. Reste que ce taux d’emploi a reculé depuis 2010, où il atteignait 72 %.

 

Pour le directeur de l’Apec, Jean-Marie Marx, il s’agit d’un taux d’emploi assez mauvais, mais qui reste bien supérieur à celui des autres jeunes, moins diplômés. Pour lui, « le diplôme reste un passeport pour l’emploi ». La cause de tels résultats est uniquement, à ses yeux, la situation économique du pays qui fragilise l’embauche, même chez les meilleurs. 

 

Un point de satisfaction cependant. L’Apec précise que parmi les embauchés, le taux de CDI atteint 59 %, soit son plus haut niveau depuis 2008. La preuve que la confiance au sein des entreprises, au moment d’une embauche semble de nouveau présente. 











Décideurs

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois

La BCE augmente de nouveau ses taux directeurs

France : un « net ralentissement » de l’économie attendu en 2023

Pour Moody’s, la Russie a fait défaut sur sa dette souveraine







International
Daily news and analysis for corporate & political leaders