Carnets de l'Economie

Les Carnets de l'Economie

Croissance, consommation, commerce extérieur… : la Banque de France est optimiste




Anton Kunin
15/03/2018

La Banque de France prédit une reprise encourageante de la croissance, grâce à une consommation qui se porte bien. L’inflation devrait également repartir à la hausse.


En 2018, la consommation intérieure restera soutenue, et le commerce extérieur rebondira

Selon les dernières prévisions de la Banque de France rendues publiques le 15 mars 2018, la croissance du PIB devrait faire un bond en 2018 (+1,6 % contre +1,2 % en 2017), avant d’afficher un certain recul en 2019 (+1,4 %), puis remonter de plus belle en 2020 (+1,8 %).

La demande intérieure dans son ensemble devrait ralentir légèrement entre 2018 à 2020. La consommation des ménages devrait, quant à elle, afficher une progression soutenue grâce à la progression des revenus d’activité et la baisse des prélèvements obligatoires.

L’inflation devrait s’accélérer en 2018-2020

La Banque de France s’attend par ailleurs à un « fort rebond » des exportations en 2018. Cet élan devrait néanmoins ralentir à l’horizon 2019-2020 du fait d’un environnement extérieur moins propice, à savoir un taux de change défavorable et une demande mondiale moins vigoureuse.

L’inflation devrait se redresser nettement en 2018, à 1,6 % en moyenne annuelle, après 1,2 % en 2017. En cause : la remontée des prix de l’énergie et des hausses de taxes sur le tabac. Toutefois, la Banque de France prédit qu’elle ralentirait tout aussi rapidement en 2019, pour s’établir à 1,4 %... avant d’augmenter plus franchement en 2020, à 1,8 % en moyenne annuelle.






International

Découverte & Lifestyle

Réflexions

L'actu de la RSE