Carnets de l'Economie

Les Carnets de l'Economie

Casino : l'avenir d'une vingtaine d'hypermarchés en pointillés




Olivier Sancerre
06/10/2018

Toujours étouffé sous le poids de sa dette, Casino pourrait céder une vingtaine de ses hypermarchés. Un chiffre confirmé par la direction auprès des syndicats du groupe de grande distribution.


Si Casino devait effectivement se séparer d'une vingtaine d'hypermarchés, cela concernerait environ 2 000 salariés. L'enseigne compte 110 magasins en France. Toutefois, l'entreprise a tenu à modérer l'information : selon un porte-parole du groupe qui s'est exprimé auprès de l'AFP, « il n'y a pas eu d'annonce stricto sensu de cession de 20 hypermarchés ». En revanche, les syndicats ont bien été reçu ce vendredi afin d'évoquer les « transformations des hypermarchés ». En particulier cette vingtaine de magasins qui « perdent de l'argent » et qui ont besoin d'un traitement « sur mesure ».

Plusieurs solutions sont sur la table, comme le passage en franchise ou en location-gérance, ou encore « une réduction de la taille des hypermarchés ». La cession est aussi une option envisagée par la direction, mais elle n'est « pas supérieure ou inférieure » aux autres, assure encore ce porte-parole. Qui souligne aussi qu'il n'y a ni calendrier, ni liste. C'est effectivement le cas, la direction n'a publié aucune liste de magasins ; en revanche, des repreneurs se sont signalés, en particulier System U, Leclerc et Intermarché.

Par ailleurs, la branche restauration, qui emploie également 2 000 salariés, n'intéresse plus l'entreprise selon l'intersyndicale. La direction étudie là aussi tout les options, dont une restructuration profonde. Casino croule sous sa dette et cherche par tous le moyens à sortir la tête de l'eau. La rumeur, démentie depuis, d'un rapprochement avec Carrefour a émergé il y a quelques jours.


Tags : distribution