Carnets de l'Economie

Cartes bancaires : le montant fraudé est en hausse




Anton Kunin
10/07/2019

Les années passent, mais la fraude aux cartes bancaires ne disparaît pas. En 2018, les sommes subtilisées par les escrocs se sont élevées à 439 millions d’euros. C’est notablement plus qu’en 2017 (387 millions d’euros, soit une progression de 13,4%), révèle la Banque de France.


Fraude aux cartes bancaires : des hausses tous horizons

Quand on parle de fraude aux moyens de paiement, on parle surtout des cartes bancaires. Selon la dernière édition de l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement, publiée le 9 juillet 2019, les cartes bancaires concentrent 92,4% des opérations frauduleuses, et 42% des montants fraudés.

En 2018, les montants fraudés sur les cartes émises en France s’élèvent à 439 millions d’euros et sont en hausse de 13,4%. S’y ajoutent 99 millions d’euros fraudés en France sur des cartes émises à l’étranger (+8,9% en montant sur un an). La fraude sur les cartes françaises commise à l’étranger progresse également, de 9,2% sur un an, et représente 291,9 millions d’euros.

Le montant fraudé moyen est de 70,50 euros

Les paiements sans contact, dont le montant de transaction a pourtant quasiment doublé à 24,4 milliards d’euros en 2018, enregistrent un taux de fraude stabilisé (à 0,020%). Sur les paiements à distance, le taux de fraude est en baisse pour la septième année consécutive, à 0,173%, contre 0,190% en 2017. Et cela, alors même que ces paiements connaissent une forte croissance par rapport à 2017 (+ 22%).

En chiffres absolus, 1 358 819 cartes bancaires émises en France ont été sujettes à au moins un cas de fraude en 2018. Le montant fraudé moyen représente 70,50 euros, contre 69,80 euros en 2017.










Décideurs

Pour Moody’s, la Russie a fait défaut sur sa dette souveraine

Elon Musk accusé d’avoir gonflé le cours du DogeCoin

Une hausse de prix à venir pour les abonnements Canal+

GreenYellow : la stratégie gagnante de Jean-Charles Naouri ?