Carnets de l'Economie

BlaBlaCar se lance dans la location de voitures




Anton Kunin
05/04/2017

Le spécialiste du covoiturage BlaBlaCar propose désormais à ses membres les plus actifs une location d’une voiture Opel sur quatre ans. Si le conducteur effectue au moins un trajet en covoiturage dans le mois, une réduction de 20 euros s’appliquera sur cette mensualité.


Une location tout compris pour un tarif en-dessous des prix de marché

Cette offre de location est ouverte aux membres possédant le statut « Ambassadeur » sur le site BlaBlaCar, à savoir les conducteurs ayant une ancienneté de 12 mois minimum, au moins 12 avis positifs et un pourcentage d’avis neutres ou négatifs ne dépassant pas 10 %. BlaBlaCar en compte actuellement 300 000. Il n’est pas exclu que l’offre soit étendue à d’autres utilisateurs à l’avenir.

Dans le cadre de ce dispositif, il est par exemple possible de louer un Opel Corsa pour 164 euros par mois ou un Opel Mokka X pour 239 euros par mois. D’autres marques, comme Peugeot et Toyota, sont également disponibles. Le prix inclut une garantie durant toute la durée du contrat de location, l’entretien (pièces d’usure et main d’oeuvre), le prêt d’un véhicule de remplacement pendant 30 jours en cas de panne, une assurance complémentaire de perte financière, les frais de carte grise et une livraison à domicile.

Un effet de nombre pour enrayer le déclin des bénéfices

Pour offrir ces locations à des prix attractifs, BlaBlaCar espère effectuer des commandes en masse auprès du spécialiste de locations longue durée ALD Automotive, filiale de la Société Générale. Selon Nicolas Brusson, PDG et co-fondateur de BlaBlaCar, ses membres envisageraient d’acheter 1,3 million de voitures en 2017, des intentions d’achat qu’il espère convertir en locations longue durée. Selon Le Figaro, BlaBlaCar touchera des commissions sur chaque client souscrivant à l’offre, les montants de ces commissions restant confidentiels.

BlaBlaCar revendique 40 millions de membres dans 22 pays. 12 millions d’entre eux réalisent au moins un voyage par trimestre. Ce nouveau dispositif de location sera une source complémentaire de revenus pour la société qui a vu une quantité considérable de ses clients se reporter sur les autocars « Macron », qui proposent des tarifs comparables voire parfois inférieurs.










Décideurs

Jeff Bezos franchit les 200 milliards de dollars de fortune

Bannissement de TikTok aux USA : Zuckerberg impliqué ?

Royaume-Uni : une quarantaine imposée aux voyageurs en provenance de France

Bernard Arnault : grand perdant de la Covid-19 parmi les milliardaires