Carnets de l'Economie

Billet de 500 euros : bientôt la disparition




Olivier Sancerre
17/04/2016

La grosse coupure de 500 euros pourrait bien disparaître des portefeuilles d'ici 2018. La Banque centrale européenne a bien l'intention de supprimer ce billet qui finance le grand banditisme et le terrorisme.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Évidemment, le billet de 500 euros est aussi utilisé lors de transactions plus classiques, mais en février, la BCE s'est inquiété de son rôle auprès d'organisations criminelles. La Commission européenne avait déclaré qu'il existe une « forte demande » de cette coupure au sein de la criminalité organisée. Le billet participe aussi du financement du terrorisme.

Mario Draghi, le patron de l'institution de Francfort, s'est déterminé à lutter et à ne « plus faciliter » la vie aux organisations criminelles. Dont acte. Il y a sur la table un projet de retrait des billets de 500 euros qui débuterait en 2018, croit savoir Reuters. L'impression de la coupure et sa distribution dans les agences bancaires et dans les distributeurs cesseraient donc cette année.

Ceux qui possèdent de telles coupures pourront toujours les échanger au guichet sans limite de temps. Outre Rhin, cette perspective n'enchante guère : le billet de 500 euros avait été créé pour répondre à l'exigence allemande d'une coupure rappelant le billet de 1 000 marks. Le pays devra faire sans.


Tags : bce