Carnets de l'Economie

Axel Dauchez, ex-DG de Deezer, nommé à la présidence de Publicis Worldwide France




20/05/2014

Arrivé chez l’un des spécialistes de la musique en ligne, le français Deezer, en 2010, Axel Dauchez avait, début mai 2014, annoncé son intention de quitter la direction générale du groupe, annonçant, sans le dévoiler, de nouveaux projets pour la rentrée. Le groupe Publicis l’a en effet nommé président de Publicis Worldwide France.


cc/flickr/Thomas Schwarz
cc/flickr/Thomas Schwarz
C’est sur le blog officiel de Publicis Worldwide que l’annonce de la nomination d’Axel Dauchez à la tête du secteur France a été faite. L’ancien directeur général de Deezer devrait prendre ses fonctions dès la rentrée 2014, en septembre. Il sera à la tête de l’ensemble des opérations de Publicis Worlwide France.

La nomination d’Axel Dauchez n’est toutefois pas étonnante puisqu’il est spécialisé dans la transition vers le numérique, une transition qui est désormais inévitable pour toute entreprise. En tant que grand groupe de publicité, Publicis le sait bien et doit donc convaincre ses clients à passer également par le numérique qui pèse de plus en plus dans les budgets publicité mais également dans la gestion de l’image et dans l’influence des potentiels clients.

« Les marques et les entreprises doivent affronter à présent une révolution numérique et remettre en cause leur modèle d’affaire » estime le nouveau patron de Publicis Worldwide France.

« Je pense que Publicis est maintenant l’un des rares partenaires capable d’accompagner ses clients de la stratégie à l’exécution, à la fois pour leur vision de long terme et pour faire face aux changements actuels ».
Axel Dauchez, en tant que patron de Publicis Worldwide France, dépendra directement d’Arthur Sadoun, patron de Publicis Worldwide et anciennement président de Publicis France.










Décideurs

Pour Moody’s, la Russie a fait défaut sur sa dette souveraine

Elon Musk accusé d’avoir gonflé le cours du DogeCoin

Une hausse de prix à venir pour les abonnements Canal+

GreenYellow : la stratégie gagnante de Jean-Charles Naouri ?