Carnets de l'Economie

Automobile : Renault va embaucher en France




15/09/2014

Le chiffre n’a pas encore été dévoilé mais Carlos Ghosn compte bien embaucher. Ou quand le dicton « il n’est de richesses que d’hommes » se transforme en « il n’est de voitures que d’ouvriers ».


@Shutter
@Shutter

Renault augmente sa production sur le sol national. Et compte bien embaucher pour tenir ses objectifs. Telles sont les déclarations de son PDG, Carlos Ghosn, lundi 15 septembre, au micro d’Europe 1. « Il y aura des embauches, forcément, parce que vous ne pouvez pas produire 710 000 voitures avec le même nombre de personnes »a-t-il déclaré à ce sujet. 

 

Sans révéler le nombre exact d’emploi qu’il va créer, Carlos Ghosn est formel. La production automobile de Renault va augmenter, et sa masse salariale également. Les 710 000 véhicules ne sortent pas de nulle part, ils sont le fruit d’un accord de compétitivité signé avec les syndicats l’an dernier, prévoyant le maintien de ses cinq sites industriels sur le sol national. 

 

Interrogé plus largement sur la compétitivité en France, le PDG de Renault a évoqué des mesures qui « vont dans le bon sens », citant notamment le CICE et le pacte de responsabilité. Sur un autre plan, Carlos Ghosn s’est voulu rassurant sur la santé du marché automobile européen, alors que celui repart timidement. « Nous devrions avoir une récupération lente, mais systématique ». 











Décideurs

Canal+ conforté par la justice dans son conflit avec TF1

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois

La BCE augmente de nouveau ses taux directeurs

France : un « net ralentissement » de l’économie attendu en 2023