Carnets de l'Economie

Apple serait intéressé par le constructeur automobile Tesla




17/02/2014

Selon le San Francisco Chronicles, le géant Apple aurait été intéressé dans une possible fusion-acquisition du constructeur de voitures électriques haut de gamme Tesla, la société californienne fondée par le milliardaire visionnaire Elon Musk. Une information qui ne serait toutefois qu’au stade de rumeur.


cc/flickr/randychiu
cc/flickr/randychiu
Elon Musk a annoncé que sa société allait se développer et notamment viser un public plus large avec des voitures moins chères (tout en restant dans du milieu de gamme pour des raisons technologiques). Mais peut-être que pour ce faire le milliardaire pourrait décider de se rapprocher de la firme à la pomme croquée.

Selon le San Francisco Journal, Elon Musk aurait rencontré, en 2013 Adrian Perica qui n’est autres que le responsable des fusacs chez Apple. De quoi faire naître des rumeurs plus que persistantes. Car nombreux sont les spécialistes qui trouvent des points communs entre Tesla et Apple ainsi qu’entre Elon Musk et Steve Jobs.

Outre être tous les deux des visionnaires, Elon Musk et Steve Jobs ont été à la tête d’une société prometteuse, Tesla étant la start-up la plus prometteuse de Californie. Ils ont tous deux une forte personnalité, un charisme inouï et croient dur comme fer en leur réussite. Et jusqu’à présent cela semble leur avoir réussi.

Tesla et Apple, de leur côté, sont des sociétés innovantes qui ont changé les limites des possibilités en rendant possibles des technologies jusqu’alors insoupçonnées. Mais Apple, depuis la mort de son fondateur Steve Jobs, a du mal à rénover son offre et semble s’asseoir sur des acquis.

Apple pourrait donc être intéressée par Tesla pour plusieurs raisons : outre être tournée vers l’avenir, Tesla apporterait avec elle la puissance innovatrice d’Elon Musk et son équipe. Un investissement que de nombreuses personnes conseillent à Tim Cook, président d’Apple. La firme de Cupertino n’aurait d’ailleurs pas de mal à s’offrir Tesla pouvant utiliser les plus de 100 milliards de dollars présents dans ses caisses.

Mais pour l’instant Elon Musk continue de faire cavalier seul.










Décideurs

Stellantis vs Volkswagen : qui est le premier constructeur européen ?

Des voitures « autonomes » sur les routes anglaises en 2021 ?

Joe Biden confirme son intention d’augmenter les impôts des plus riches

Le FMI relance l’idée de taxer les riches pour payer la crise