Carnets de l'Economie

Amazon : plus de 6 millions de produits contrefaits détruits en 2022




Paolo Garoscio
04/04/2023

Le géant du e-commerce est touché par la contrefaçon, comme l’ensemble du secteur. Mais face à ses volumes de vente et sa dimension mondiale, Amazon n’a pas d’autres choix que de s’engager massivement contre ce fléau. Outre lui porter un préjudice en termes d’image, la contrefaçon est nocive pour les marques qui en souffrent… et pour les clients qui se retrouvent victimes et risquent de graves conséquences.


Amazon investit massivement dans la lutte contre la contrefaçon

Selon le rapport publié par Amazon le 4 avril 2023 au sujet de la lutte contre la contrefaçon, le géant de Seattle dévoile avoir investi 1,2 milliard de dollars en 2022 à ce sujet. Ce qui lui aurait permis de recruter 15.000 personnes et de développer des outils pour identifier plus facilement les faux produits.

Et l’efficacité est au rendez-vous : 99% des produits identifiés et retirés de la vente l’ont été avant-même que la marque touchée ne doivent le signaler. Ce qui a permis de réduire de 35% les signalements de contrefaçons qui se sont révélés être fiables. Un succès rendu possible par l’analyse de près de 8 milliards d’objets chaque jour, de manière totalement automatisée, afin de déceler les faux mais aussi les produits défectueux ou dangereux.

6 millions de produits détruits en un an

Grâce à ses contrôles, Amazon annonce avoir identifié et détruit 6 millions de produits contrefaits en 2022. Un nombre en forte hausse par rapport à 2021 (3millions) ou encore à 2020 (2 millions). La preuve que la contrefaçon continue d’être un problème qui, loin de se réduire, augmente.

Néanmoins, le nombre de créations de comptes vendant de la contrefaçon sur le site du géant américain a fondu : 6 millions de tentatives en 2020 et seulement 800.000 en 2022 d’après le rapport. Amazon a en outre signalé aux autorités ou attaqué en justice 1.300 personnes ou entreprises aux Etats-Unis, en Chine, en Europe ou encore au Royaume-Uni.










Décideurs

Nvidia : capitalisation record, Google et Amazon battus

Crédits toxiques : BNP Paribas solde le conflit Helvet Immo

Taux d'usure 2024 : la fin de la mensualisation ?

Titres-Restaurant : les règles changent à nouveau en 2024