Carnets de l'Economie

Alstom mise sur ses trains pour lever de l'argent nouveau




06/11/2013

Alstom subit de plein fouet la crise et son carnet de commandes en pâtit. Tel est le constat que l'on peut faire alors que l'entreprise a vu ses prises de commandes chuter de 22 % à 9,4 milliards d'euros au premier semestre de son exercice.


L'ouverture au capital d'Alstom Transport pourrait rapporter au groupe entre 1 et 2 milliards d'euros.
L'ouverture au capital d'Alstom Transport pourrait rapporter au groupe entre 1 et 2 milliards d'euros.
Dans ce difficile contexte, le groupe a annoncé ce mercredi un plan d'action en deux parties. Le premier portera sur l'amélioration de la compétitivité d'Alstom. Concrètement cela se traduira par un plan d'économies qui implique la suppression de 1 300 postes sur 93 000 salariés dans le monde.
Ce plan social toucher principalement les fonctions support du groupe, mais également plusieurs activités européennes. Arnaud Montebourg, qui s'est empressé de réagir à cette annonce, a cependant assuré que la France ne serait pas touchée.

Le second volet de ce plan d'action consiste en l'ouverture du capital de la filiale Alstom Transport. Soit la seule filiale d'Alstom qui se porte plutôt bien, comme en témoigne le contrat bouclé en Afrique du Sud par le groupe, pour la commande de 600 trains de passagers. Pas plus de précisions sur le sujet pour l'instant. Le PDG d'Alstom, Patrick Kron, reste évasif sur la question : "Je ne sais pas vous dire si on va vendre 20, 30 %, peu importe, et encore moins vous donner le prix, mais nous avons le temps et nous allons engager ce processus avec l'ensemble des acteurs concernés".

Quoi qu'il en soit, le groupe précise que cette opération pourrait lui rapporter entre 1 et 2 milliards d'euros. Toutefois, il faut préciser qu'une ouverture au capital de la filiale ne signifie en rien que la sortir du reste du groupe. Alstom Transport est actuellement estimé à 4 milliards d'euros, cela pourrait donc représenter une introduction en Bourse importante.

Ce plan d'action pourrait redonner de la flexibilité à Alstom. Au premier semestre de son exercice, le groupe a vu son flux de trésorerie s'effondrer avec un cash flow négatif de 511 millions d'euros.










Décideurs

Pour Moody’s, la Russie a fait défaut sur sa dette souveraine

Elon Musk accusé d’avoir gonflé le cours du DogeCoin

Une hausse de prix à venir pour les abonnements Canal+

GreenYellow : la stratégie gagnante de Jean-Charles Naouri ?