Carnets de l'Economie

Alibaba : l’amende record fait terminer le trimestre dans le rouge




Paolo Garoscio
14/05/2021

Dans le collimateur du gouvernement chinois depuis plusieurs mois, tout particulièrement à cause de son fondateur, Jack Ma, le géant du e-commerce Alibaba a terminé le premier trimestre 2021 dans le rouge. L’amende que lui a infligé les régulateurs pour entrave à la concurrence a fortement pesé sur les résultats.


Amende record de 2,3 milliards d’euros en avril 2021

Pixabay/Artapixel
Pixabay/Artapixel
Après avoir bloqué l’introduction en Bourse d’Ant Group, filiale spécialisée dans le paiement en ligne d’Alibaba qui détient AliPay, Pékin s’était attaquée à la position dominante du géant du e-commerce. Accusé d’entrave à la concurrence, le groupe avait écopé d’une amende record de 2,3 milliards d’euros, qu’il a acceptée sans tenter de faire appel.

Parmi les pratiques mises en cause, le fait qu’Alibaba obligeait les vendeurs sur sa plateforme à ne pas vendre sur d’autres plateformes concurrentes. Si Alibaba a écopé de l’amende la plus lourde, le secteur du numérique en général est dans le collimateur des régulateurs chinois qui ont serré la vis sur la réglementation. Une réponse aux différents scandales qui ont frappé le secteur des nouvelles technologies, les entreprises chinoises s’étant vues interdire l’accès à plusieurs marchés publics et ont vu des pays interdire leurs applications.

Une perte au premier trimestre 2021 mais peu d’inquiétudes pour l’avenir

L’amende payée par Alibaba l’aura donc contrainte, jeudi 13 mai 2021, à publier des résultats trimestriels fortement négatifs, avec une perte de 974,7 millions d’euros. Mais le groupe ne s’inquiète pas et déclare que c’est exclusivement l’amende qui a plombé les résultats, qui auraient été dans le vert autrement.

Pour l’exercice 2021-2022, d’ailleurs, Alibaba anticipe une croissance de son business et vise les 119,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires, malgré un marché de plus en plus concurrentiel à mesure que d’autres plateformes de e-commerce prennent de l’ampleur dans le pays.










Décideurs

DieselGate : Volkswagen condamnée pour la première fois en France

Stellantis vs Volkswagen : qui est le premier constructeur européen ?

Des voitures « autonomes » sur les routes anglaises en 2021 ?

Joe Biden confirme son intention d’augmenter les impôts des plus riches