Carnets de l'Economie

​Martin Bouygues réclame 10% d'Orange




24/02/2016

A l'occasion de la présentation des résultats annuels de son opérateur, Bouygues Telecom, résultats qui par ailleurs confirme la mauvaise santé du groupe qui a enregistré une perte de 59 millions d'euros après 41 millions d'euros en 2014, Martin Bouygues a confirmé certaines de ses demandes dans le dossier de la fusion avec Orange. Une fusion dont les discussions ne devraient pas s'éterniser.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Si les discussions entre Orange et Bouygues Telecom pour le rachat du deuxième par le premier continuent, elles devraient arriver à terme d'ici la fin du semestre. C'est Martin Bouygues qui l'a confirmé ce mercredi 24 février 2016 en conférence de presse : "Les discussions peuvent encore durer quelques semaines" mais il n'est pas question d'aller plus loin que fin mars.

Une manière de mettre un peu la pression sur les parties concernées car un sujet de fonds pose encore problème : la part de capital du nouvel opérateur que le groupe Bouygues va détenir. Martin Bouygues a déclaré clairement qu'il n'allait pas accepter une participation inférieure à 10 % du capital : "la question ne se pose pas".

Pour lui "Une participation de l’ordre de 10 % à 15 % serait correcte" mais on sait déjà que Bouygues ne devrait pas obtenir 15 % d'Orange. Pour ce faire, l'Etat, actionnaire d'Orange à 23 % , devrait baisser sa participation sous les 20 % chose qu'il a déjà déclaré comme n'étant pas envisageable. Avec 20 % d'Orange encore propriété de l'Etat, Bouygues pourrait alors prétendre à 10 voire 11 % de l'opérateur, mais difficilement plus.

Mais Martin Bouygues vise également autre chose : une place au Conseil d'Administration d'Orange, si ce n'est plus. "Bouygues pourrait obtenir des sièges au Conseil d'Orange dans le cadre de la transaction" a déclaré le PDG lors de la conférence de presse.










Décideurs

Bernard Arnault : grand perdant de la Covid-19 parmi les milliardaires

Monsanto condamnée en appel dans l’affaire Roundup

Transport routier : la réforme européenne adoptée, vives critiques à l’Est

Jeff Bezos bat son propre record de richesse