Carnets de l'Economie

​La Fnac ne pourra finalement pas ouvrir le dimanche




09/06/2015

Alexandre Bompard, PDG de la Fnac, en avait rêvé et les sénateurs lui avaient donné beaucoup d'espoir début mai : l'ouverture des magasins Fnac le dimanche était en passe de devenir une réalité. Mais les députés PS en ont décidé autrement et comptent déposer un amendement à la Loi Macron revenant sur l'autorisation donnée par le Sénat. Et la Fnac restera bien fermée les dimanches.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Si Alexandre Bompard voulait que ses magasins ouvrent le dimanche c'était pour faire face à la concurrence importante d'Amazon, le libraire du net, dans son secteur : le groupe étant uniquement présent sur Internet il est virtuellement ouvert 24h/24 et 7j/7. Une concurrence qui ne fait pas les affaires de la Fnac. Ouvrir le dimanche aurait pu être une solution palliative au problème.

Qui plus est, les Sénateurs avaient accepté l'argument de l'exception culturelle pour le libraire Fnac : comme les cinémas ont le droit d'ouvrir le dimanche, pourquoi pas un magasin qui vend des livres, des CD et des DVD ? L'argumentaire tenait la route. Mais il y a aussi quelques problèmes.

En l'occurrence les problèmes sont issus des autres produits que vend la Fnac : les produits High-tech. Vendus également par d'autres magasins comme Darty ou Boulanger, l'ouverture de la Fnac le dimanche aurait pu créer une distorsion de la concurrence, permettant à la Fnac de les vendre un jour où ses concurrents n'auraient pas pu.

Et le problème inverse serait né avec les autres magasins qui vendent, accessoirement, des livres et des CD comme les supermarchés : ils auraient pu demander l'ouverture le dimanche sous prétexte qu'ils ont un rayon culture.

Des problèmes théoriques que les députés préfèrent tuer sur le naître en interdisant à la Fnac d'ouvrir le dimanche. Il reste juste à voir si l'amendement passera lors du vote.










Décideurs

Jeff Bezos franchit les 200 milliards de dollars de fortune

Bannissement de TikTok aux USA : Zuckerberg impliqué ?

Royaume-Uni : une quarantaine imposée aux voyageurs en provenance de France

Bernard Arnault : grand perdant de la Covid-19 parmi les milliardaires