Carnets de l'Economie

​Google nomme Ruth Porat directrice financière du groupe




25/03/2015

L'annonce du départ de Patrick Pichette, directeur financier et "arme secrète" de Google, le 10 mars 2015 avait laissé entendre que la succession aurait pu prendre des mois. Il n'en a été rien : Google a annoncé ce mardi 24 mars 2015 avoir trouvé un remplaçant. Une remplaçante, en fait : Ruth Porat que le groupe débauche de chez Morgan Stanley.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
La recherche du digne successeur de Patrick Pichette n'aura duré au final que quelques semaines : Ruth Porat, actuellement directrice financière de la banque Morgan Stanley, va prendre la relève après 5 ans à cette position auprès de la banque américaine et une carrière de presque 30 ans dans l'entreprise.

L'annonce est d'autant plus éclatante que Ruth Porat est considérée tout simplement "la femme la plus puissante de Wall Street" d'une part de par sa position au sein du géant Morgan Stanley mais également pour le rôle qu'elle a tenu lors de la crise économique de 2008 ou lors des introductions en Bourse de géants tels qu'Amazon ou eBay.

En 2013 elle avait même tenté de devenir ministre du Trésor des Etats-Unis mais sa candidature avait été stoppée par la méfiance qui régnait auprès des banquiers de Wall Street.

A la tête des milliards de Google, le rôle de Mme Prat ne sera toutefois pas simple : les investisseurs commencent à s'inquiéter d'un ralentissement dans les revenus publicitaires du géant de Mountain View et d'un manque d'innovation rentable dans les projets de Google, notamment après l'échec de Google Glass.

Elle devrait prendre ses fonctions le 26 mai 2015 et sera suivie pendant quelques temps par Patrick Pichette en personne.
Avec le départ de Ruth Porat, c'est Jonathan Pruzan qui prend la place de directeur financier au sein de Morgan Stanley.
 

















Réflexions
La Revue de Management et de Stratégie est une revue académique, 100% en ligne, spécialisée en sciences de gestion.