Carnets de l'Economie

​Loi Macron : le succès de la libéralisation des autocars




21/09/2015

La loi Macron est présentée par le gouvernement comme une véritable révolution qui devrait apporter de la croissance en France. Un avis qui n'est pas vraiment partagé par tous, l'OCDE ayant par exemple estimé que cette loi ne devrait que créer 0,3% de croissance en France à moyen terme. Malgré cela, le gouvernement y croit et ce lundi 21 septembre 2015 Bercy a publié un premier rapport d'étape sur l'impact de la réforme.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Le rapport qu'Emmanuel Macron, ministre de l'Economie et créateur de la loi qui porte son nom, nous offre ce lundi 21 septembre 2015 a de quoi intéresser les détracteurs de la réforme. Car selon le gouvernement la libéralisation des transports en autocar, une des mesures phare de la loi, a rencontré le succès espéré, si ce n'est mieux.

En un mois, en effet, pas moins de 250 000 personnes ont pris le car (incitées notamment par les offres de lancement des nouvelles lignes qui affichaient parfois des trajets à 1 euro). C'est un véritable succès puisqu'en 2014, en moyenne, 110 000 personnes prenaient le car chaque mois.

La révolution a été de permettre aux sociétés de relier deux villes française sans qu'elles soient sur un trajet international. Le réseau s'est donc étoffé avec désormais 75 villes bénéficiant d'une ligne d'autocar longue distance.

Ce maillage de la France a créé, selon le ministère de l'Economie, quelques 700 emplois en un mois et devrait continuer de plus belle. Car Emmanuel Macron, en déplacement en Ardèche, est confiant : la libéralisation des lignes d'autocar en France pourrait créer 3000 emplois dès 2016 alors que le potentiel en termes de voyageurs est énorme.

Le ministre a pris en exemple l'Allemagne où quelques 20 millions de voyageurs sont attendus sur les autocars en 2015... soit environ dix fois plus qu'en France.










Décideurs

Pour Moody’s, la Russie a fait défaut sur sa dette souveraine

Elon Musk accusé d’avoir gonflé le cours du DogeCoin

Une hausse de prix à venir pour les abonnements Canal+

GreenYellow : la stratégie gagnante de Jean-Charles Naouri ?