Carnets de l'Economie

​Airbus aimerait bien créer le successeur du Concorde




04/08/2015

Le constructeur européen pourrait être en train de plancher sur un projet qui a de quoi rendre nostalgiques une bonne partie des Français. Selon un brevet déposé par le groupe, Airbus aurait l'intention de créer le "Concorde du 21ème siècle", un avion supersonique dont la vitesse serait largement supérieure à celle de son prédécesseur qui a quitté les cieux il y 23 ans.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Ce n'est pour l'instant qu'un brevet, qu'un projet, mais il se pourrait bien qu'Airbus en remette une couche concernant l'aviation civile supersonique. Au fond le Concorde avait été créé par la même entreprise, bien qu'à l'époque elle n'avait pas ce nom. Alors ce serait presque logique que ce soit Airbus qui relance les avions dépassant la vitesse du son.

Toutefois, selon le brevet déposé, Airbus ne vise plus une vitesse de 2,2 Mach, la vitesse de l'ancien Concorde, mais 4,5 Mach cette fois. Soit une vitesse 4,5 fois plus élevée que celle du son ou, plus clairement, 5500 kilomètres par heure. De quoi permettre à l'avion de relier Paris à New-York en un peu plus d'une heure.

Dans le détail, l'avion aurait trois propulsions distinctes : une propulsion à turboréacteurs pour le décollage, un moteur de fusée pour atteindre l'altitude de croisière et deux statoréacteurs pour la vitesse de croisière.

A noter, tout de même, que si ce nouveau Concorde voit le jour Airbus ne compte pas y faire voyager des centaines de passagers. En réalité seule une vingtaine de personnes pourrait entrer dans l'avion dans sa version actuelle, ce qui pourrait destiner le nouveau jet supersonique à un usage privé plus qu'à une véritable compagnie aérienne.










Décideurs

Pour Moody’s, la Russie a fait défaut sur sa dette souveraine

Elon Musk accusé d’avoir gonflé le cours du DogeCoin

Une hausse de prix à venir pour les abonnements Canal+

GreenYellow : la stratégie gagnante de Jean-Charles Naouri ?