Carnets de l'Economie

Ymagis, la start up française à la tête des entreprises européennes en forte croissance




02/12/2013

60.000 % en cinq ans. De nos jours ce chiffre paraît irréel. Et pourtant Ymagis l'a fait, en remportant le prix de la première place du Technology Fast 500, un classement européen réalisé par Deloitte, qui récompense les plus fortes croissances entrepreneuriales d'Europe.


Spécialisée dans le passage au numérique du cinéma, Ymagis a affiché ces 5 dernières années une croissance de 60.000 % !
Spécialisée dans le passage au numérique du cinéma, Ymagis a affiché ces 5 dernières années une croissance de 60.000 % !
L'entrepreneuriat à la française n'est donc pas mort. Ymagis vient de remporter le premier prix Deloitte Technology Fast 500 qui récompense donc les entreprises technologiques européennes ayant la plus forte croissance de leur  chiffre d'affaires en cinq années d'activité consécutives. La société a également raflé le prix Technology Fast 50, qui récompense les entreprises françaises les plus dynamiques.

Cette jeune entreprise est prestataire de services pour l'industrie du cinéma. Elle se tourne en fait vers les exploitants et les distributeurs pour leur faciliter le passage au numérique. La société a pourtant connu des débuts difficiles en 2008, avant d'être aujourd'hui plébiscitée par Deloitte, mais également par plus de 400 cinémas en Europe.

En effet, les cinémas étaient à l'époque frileux quant au numérique et Ymagis leur proposait même de financer l'équipement nécessaire à une telle révolution. Un risque qui paye aujourd'hui au vu de ce classement. Parti de France, la société compte désormais des clients en Espagne, en Allemagne, en Belgique et au Luxembourg, et ce malgré une baisse d'audience dans les salles obscures.

Bref, alors que la tendance est plutôt au French Basching, Ymagis vient démontrer qu'une voie de sortie de crise est possible, avec des idées, des convictions et surtout une motivation sans faille.










Décideurs

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois

La BCE augmente de nouveau ses taux directeurs

France : un « net ralentissement » de l’économie attendu en 2023

Pour Moody’s, la Russie a fait défaut sur sa dette souveraine








Découverte & Lifestyle
Magazine hors norme pour hyperactifs distingués