Carnets de l'Economie

Yahoo toujours intéressé par la vidéo en ligne




01/04/2014

Le moteur de recherche qui tente de remonter la pente est toujours intéressé par le domaine de la vidéo en ligne. Et ce n’est pas la première fois qu’un tel intérêt se manifeste. Yahoo aurait donc dans son collimateur un site particulier, News Distribution Network, peu connu du grand public mais particulièrement prometteur.


cc/flickr/stevelyon
cc/flickr/stevelyon
Si le maître incontesté des vidéos en ligne reste Youtube, racheté par Google en 2008 et devenu depuis la première plateforme de vidéos en ligne avec pas moins de 12 milliards de visionnages en un mois selon le cabinet ComScore, il y a d’autres acteurs qui se frottent au marché comme Vine, le tout dernier né avec un format particulier : des vidéos de moins de 6 secondes.

En France, la grande société du domaine reste Dailymotion sur laquelle Yahoo avait lancé son dévolu en avril 2013. Mais le gouvernement français avait mis son véto sur cette acquisition et la filiale d’Orange est restée indépendante, même si l’opérateur a augmenté sa participation.

Aujourd’hui, c’est sur News Distribution Network que Yahoo veut mettre la main et le groupe serait prêt à mettre sur la table pas moins de 300 millions de dollars. La particularité de ce site est qu’il ne permet pas la diffusion de vidéos privées mais ne s’intéresse qu’aux grands médias. De quoi positionner Yahoo dans le domaine de la presse plus que dans le domaine du divertissement.

Bien que peu connu en France, sans doute car les vidéos diffusées sur NDN sont essentiellement en anglais, le site a cumulé, toujours selon le cabinet ComScore, 573 millions de vues. DE quoi améliorer la présence du groupe dans ce secteur en pleine croissance et qui est un des axes de développement de Marissa Mayer, la nouvelle PDG de Yahoo.










Décideurs

Le FMI relance l’idée de taxer les riches pour payer la crise

Norvège : le fonds souverain conditionne ses investissements à la parité

Ferrari augmente le bonus pour ses salariés de 2.100 euros

Tesla : des milliers de fichiers confidentiels volés







International
Daily news and analysis for corporate & political leaders