Carnets de l'Economie

Une prime de 1.000 euros pour tous les salariés d'Auchan




Olivier Sancerre
22/03/2020

Alors que le crise sanitaire frappe et que les Français sont fermement invités à travailler de chez eux, de nombreux salariés continuent de se rendre sur leurs lieux de travail, comme c'est le cas chez Auchan. L'enseigne va leur verser une prime de 1.000 euros.


Les salariés en première ligne

Auchan va verser une prime de 1.000 euros à chacun de ses 65.000 salariés : c'est « l’ensemble des collaborateurs des magasins, entrepôts, drives, services de livraison à domicile et site de e-commerce » qui recevront ce bonus afin de « saluer leur exceptionnel engagement dans la crise sanitaire », annonce le communiqué de l'entreprise. L'enseigne de grande distribution va mettre à profit le mécanisme d'intéressement de l'entreprise qui lui permet de verser des primes défiscalisées et sans charges sociales, comme l'a suggéré Bruno Le Maire il y a quelques jours. Le groupe Auchan veut remercier l'engagement « sans faille » de ses salariés qui a permis de maintenir ouvert « l’ensemble des magasins, des drives et des services de livraison ».

Même sans charges sociales ni impôts, cette prime représente un gros effort de la part d'Auchan : l'entreprise a accusé une perte nette de 1,286 milliard d'euros durant son dernier exercice, notamment en raison de cessions d'actifs (sans ces charges exceptionnelles, le groupe afficherait un bénéfice net de 432 millions d'euros). Il était important pour l'enseigne de féliciter ses salariés en cette période très difficile.

Auchan salue ses collaborateurs

Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics, s'est réjoui de cette annonce au micro d'Europe 1 : « Le groupe Auchan doit connaître comme toutes les entreprises de France de grosses difficultés, évidemment, et ils ont fait le choix de considérer que la richesse de leur entreprise, c’était leurs collaborateurs ». Le ministre invite les sociétés qui le peuvent à mettre en place une telle prime, qui ne peut pas dépasser les 1.000 euros et qu'il faut verser avant le 30 juin.

Ce mécanisme, mis en place suite à la crise des « gilets jaunes », a été reconduit cette année mais il faut au préalable la signature d'un accord d'intéressement entre l'entreprise et ses salariés. Auchan a également mis en œuvre des mesures pour protéger ses salariés du coronavirus : gel hydroalcoolique et gants, aménagement des horaires, protection des hôtes et hôtesses de caisses avec des panneaux en Plexiglas.


Tags : Auchan








Décideurs

RATP : la grève des conducteurs s’annonce suivie, le trafic « très perturbé »

Canal+ conforté par la justice dans son conflit avec TF1

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois

La BCE augmente de nouveau ses taux directeurs