Carnets de l'Economie

Un niveau de chômage au plus bas depuis 2009




Olivier Sancerre
16/02/2019

Le taux de chômage est passé sous le seuil des 9% de la population active au dernier trimestre. Du jamais vu depuis début 2009.


Malgré la stagnation de la croissance et l’impact du mouvement des « gilets jaunes » sur l’activité économique, l’Insee a relevé un taux de chômage en baisse de 0,3 point au quatrième trimestre 2018. Celui-ci s’établit à 8,8% de la population active dans l’ensemble de la France (hors Mayotte) : il faut remonter à 2009 pour retrouver un taux de chômage sous le seuil des 9%. La baisse est de même ampleur pour la France métropolitaine : -0,3 point, avec un taux de chômage de 8,5%, soit 2,5 millions de demandeurs d’emplois.

 

Si le chômage a poursuivi sa réduction, le rythme est moins élevé d’une année sur l’autre. Entre fin 2016 et fin 2017, le taux avait reculé de 1,1 point ; durant cette période, le secteur privé avait créé 328 000 postes. De fin 2017 à fin 2018, la baisse n’a été que de 0,1 point (avec 106 000 postes créés). La satisfaction du dernier trimestre, c’est le taux d’emploi des 15-64 ans, qui augmente encore à 66,1% : ça n’était plus arrivé depuis 1980.

 

Cette bonne nouvelle pour l’activité économique l’est également pour le gouvernement. Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, a attribué ces chiffres aux mesures prises par l’exécutif, notamment les ordonnances qui ont assoupli le code du travail, et la réforme de la formation professionnelle. Il faudra surveiller les chiffres du premier trimestre 2019, durant lequel la croissance en berne et la poursuite du mouvement des « gilets jaunes » pourraient bien dégrader la création d’emplois.

 


Tags : Chômage













International
Daily news and analysis for corporate & political leaders