Carnets de l'Economie

Travailler beaucoup, c’est aussi avoir des tensions avec ses proches




Anton Kunin
27/09/2019

Une charge de travail importante est forcément synonyme de moins bonnes relations avec ses proches, révèle l’enquête Conditions de travail et Risques psychosociaux réalisée par la DARES, le service des statistiques du ministère du Travail.


Un travail prenant est forcément source de conflits avec la famille

Travailler beaucoup d’heures, avoir des horaires variables et faire des heures supplémentaires : tout cela a un impact négatif sur les relations que nous avons avec nos proches. On s’en doutait bien sûr, mais aujourd’hui c’est le ministère du Travail qui s’y intéresse en publiant une étude sur le sujet. Tous les indicateurs le montrent : concilier un travail difficile et une vie familiale épanouie s’avère difficile.

Les salariés qui déclarent effectuer une quantité de travail excessive sont également 21,4% à déclarer recevoir des reproches de la part de leur famille en raison de leur manque de disponibilité. Parmi les salariés qui sont obligés de se dépêcher dans leur travail, 20,6% reçoivent des reproches. Ils sont 21,8% parmi les salariés qui « doivent penser à trop de choses à la fois » et même 23,4% parmi les salariés qui déclarent continuer à penser au travail hors du lieu de travail.

Avoir des horaires atypiques nuit à la vie familiale

Sans surprise, les horaires de travail ont un impact sur la probabilité de recevoir des reproches de son entourage quant à son manque de disponibilité. 20,7% des salariés ayant des horaires variables d'un jour à l'autre et 17,6% des salariés ayant des horaires alternants en reçoivent, contre seulement 9,7% des salariés travaillant les mêmes horaires tous les jours.

Il existe par ailleurs un lien entre la quantité d’heures travaillées et la probabilité de recevoir ces reproches. Ainsi 22,9% des salariés travaillant plus de 40 heures par semaine déclarent en recevoir, contre 8,9% des salariés travaillant moins de 40 heures. Les personnes travaillant de nuit (25,4%), le week-end (23,1%) et faisant souvent des heures supplémentaires (26,5%) déclarent eux aussi recevoir ce type de reproches.










Décideurs

Pour Moody’s, la Russie a fait défaut sur sa dette souveraine

Elon Musk accusé d’avoir gonflé le cours du DogeCoin

Une hausse de prix à venir pour les abonnements Canal+

GreenYellow : la stratégie gagnante de Jean-Charles Naouri ?