Carnets de l'Economie

Tesla annonce des résultats financiers records, mais des problèmes persistent




Anton Kunin
28/07/2021

Au terme du deuxième trimestre 2021, Tesla a présenté un bilan financier positif, résultant de ventes records couplées à des coûts internes limités, ce qui lui a permis de compenser les coûts externes en hausse ainsi que la perte de 23 millions de dollars résultant de la spéculation sur le bitcoin.


Tesla a vendu 386.000 voitures sur le trimestre

Le deuxième trimestre 2021, Tesla peut en être fière. Le constructeur automobile a réalisé un bénéfice net de 1,1 milliard de dollars, ce qui est dix fois supérieur à son bénéfice du deuxième trimestre 2020. C’est d’autant plus remarquable que, d’une année sur l’autre, son chiffre d’affaires a seulement doublé (11,96 milliards de dollars, contre 6,04 milliards de dollars au deuxième trimestre 2021).

Au cours de ce deuxième trimestre 2021, Tesla a donc vendu 386.000 voitures, soit le double du volume de ventes à la même période en 2020. Et surtout, sur ce dernier trimestre Tesla a gagné de l’argent en vendant ses voitures et non des crédits écologiques à d’autres constructeurs automobiles (ce qui constituait sa principale source de revenus avant). Autre nouvelle positive : au cours de la conférence téléphonique avec les analystes, les dirigeants de Tesla ont réitéré leurs intentions d’achever la construction d’usines près d’Austin (Texas) et Berlin et d’y entamer la production des emblématiques SUV Model Y.

Tesla : les projets Semi et Cybertruck remis à plus tard

Mais, comme tous les constructeurs automobiles, Tesla fait face à une pénurie de semi-conducteurs, indispensables à la fabrication de véhicules. Tesla est donc obligée de faire des choix. Afin de répartir plus judicieusement les ressources disponibles, ses dirigeants ont annoncé se concentrer sur la fabrication de voitures. Le pick-up Semi et le camion Cybertruck, quant à eux, devront attendre. Ce retard de production risque d’ailleurs de se retourner contre Tesla, des fabricants de véhicules historiques comme Ford et General Motors étant sur le point de lancer les ventes de leurs propres pick-ups électriques. Tesla ne sera donc pas le pionnier de ce marché.

À plus long terme, Tesla vient d’ouvrir des perspectives encourageantes en annonçant l’ouverture prochaine de son réseau de stations de recharge aux véhicules d’autres constructeurs, moyennant des redevances. La direction de Tesla espère ainsi rentabiliser au mieux ses stations de recharge et faire diminuer le prix d’une recharge pour les automobilistes roulant en Tesla. D’une manière plus générale, Tesla déclare son intention de contribuer ainsi à la décarbonisation du transport routier dans son ensemble.


Tags : Tesla








Décideurs

Pour Moody’s, la Russie a fait défaut sur sa dette souveraine

Elon Musk accusé d’avoir gonflé le cours du DogeCoin

Une hausse de prix à venir pour les abonnements Canal+

GreenYellow : la stratégie gagnante de Jean-Charles Naouri ?