Carnets de l'Economie

TF1 mise sur la télé connectée avec un service d’achat par télécommande




03/06/2014

Le télé-achat reste une part importante de revenus pour les chaînes de télévision qui, toutefois, doivent également faire face au e-commerce, tout aussi pratique pour faire des achats en restant chez soi, si ce n’est plus. Alors TF1, après M6, va également lancer un système d’achat par télécommande disponible pour les détenteurs d’une télé connectée.


cc/Flickr/samsungtomorrow
cc/Flickr/samsungtomorrow
Les télévisions connectées sont des télévisions reliées à internet. Malgré des inquiétudes question sécurité et piratage partagées par de nombreux spécialistes, elles semblent être de plus en plus adoptées dans le monde et donc, de fait, en France également. Le télé-achat est probablement le service qui peut le plus en bénéficier.
 
Si bien entendu on peut aller sur Internet ou encore regarder des films en streaming sur une télévision connectée, avec les applications de TV-commerce on pourra désormais faire son shopping. Le groupe M6 a d’ailleurs lancé une application en ce sens en novembre 2013. TF1 semble vouloir suivre le mouvement.
 
L’application, reliée à l’émission Téléshopping, permettra aux détenteurs d’une télévision connectée de faire leurs achats de l’émission directement via leur télécommande et donc sans devoir téléphoner au standard. De quoi réduire les temps et faciliter les achats du public.
 
Pour TF1 le secteur est stratégique puisque le groupe estime que d’ici quelques années pas moins de 20% des achats liés à Téléshopping devraient se faire via ce type d’application. Le marché est potentiellement important mais n’est qu’à son début en Europe et TF1 veut être parmi les pionniers de la chose.
 
Toutefois, il reste à savoir si la question de la sécurité des télévisions connectées, sensiblement faible, ne risque pas de rendre réticents les utilisateurs.
 










Décideurs

RATP : la grève des conducteurs s’annonce suivie, le trafic « très perturbé »

Canal+ conforté par la justice dans son conflit avec TF1

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois

La BCE augmente de nouveau ses taux directeurs