Carnets de l'Economie

Sur les réseaux sociaux, les Français soutiennent massivement le nucléaire et s’opposent aux éoliennes




Anton Kunin
20/04/2022

Il y a quelques années encore, on ne l’aurait pas pensé : aujourd’hui, sur les réseaux sociaux du moins, les Français sont très majoritaires à se prononcer en faveur du nucléaire, alors même que les défenseurs des éoliennes sont une minorité claire, apprend-on d’une analyse de la twittosphère française réalisée par la plateforme d'intelligence artificielle Bloom.


Les défenseurs du nucléaire mettent en avant son faible coût et la faiblesse des émissions de CO2

Le positionnement de l’opinion publique au sujet des énergies renouvelables semble avoir changé radicalement. Sur Twitter, 9 utilisateurs français sur 10 soutiennent le nucléaire, tandis que pour les éoliennes, 2 messages sur 3 sont négatifs, a conclu la plateforme d'intelligence artificielle Bloom après analyse de 1,33 million de posts et commentaires publiés sur Twitter.

Les arguments à faveur du nucléaire exprimés sur Twitter soulignent sa faible émission de CO2, la stabilité de sa production et de son coût, ainsi que son classement en « énergie verte » par la Commission européenne le 2 février 2022. On évoque également la nécessité de réduire la dépendance au gaz russe et d’assurer un accès à l’énergie à tous. Les opposants au nucléaire mettent quant à eux en avant les risques environnementaux liés à la dégradation des centrales, la perspective peu enviable de leur arrêt (qui nécessiterait un recours à l’importation massive d’électricité et de gaz) ainsi que la complexité de la gestion des déchets nucléaires.

L’éolien génère plus d’arguments « contre » que « pour »

S’agissant de l’éolien, les arguments en faveur de cette énergie cités sur Twitter mettent en avant sa neutralité carbone et son coût réduit. Les défenseurs de l’éolien avancent également le besoin de sortir de la dépendance aux énergies fossiles et la création d’emplois que génère l’installation d’éoliennes. Ses détracteurs mettent en avant, quant à eux, l’impact des éoliennes sur le paysage, l’intermittence de leur production et, comme conséquence, notre dépendance à d’autres sources polluantes (charbon, gaz, fioul…).

À noter que sur Twitter, le nucléaire génère 4 fois plus de discussions que l’éolien. 90% des commentaires au sujet du nucléaire sont des soutiens, et 10% sont des oppositions. Sur l’éolien, le tableau est moins tranché : 36% des personnes s’exprimant sur le sujet soutiennent cette énergie, et 64% s’y opposent.

Ce baromètre porte sur l'étude de 1.330.000 contenus postés sur Twitter entre le 15 septembre 2021 et le 15 mars 2022, soit une durée de 6 mois.










Décideurs

Pour Moody’s, la Russie a fait défaut sur sa dette souveraine

Elon Musk accusé d’avoir gonflé le cours du DogeCoin

Une hausse de prix à venir pour les abonnements Canal+

GreenYellow : la stratégie gagnante de Jean-Charles Naouri ?