Carnets de l'Economie

Société Générale et Crédit du Nord : une fusion qui va coûter 3.700 postes




Olivier Sancerre
13/10/2021

Les grandes manœuvres vont débuter entre la Société Générale et le Crédit du Nord, qui fusionnent leurs réseaux pour créer une nouvelle banque de détail. Le projet vise la réduction du nombre d'agences à 1.450 en France.


Société Générale et Crédit du Nord : 10 millions de clients

Le chantier de la fusion des réseaux de la Société Générale et du Crédit du Nord a été détaillé dans un dossier versé par la direction de la Société Générale aux partenaires sociaux. L'ambition est immense : créer une seule banque avec un seul réseau, « un seul siège et un seule système informatique ». À terme, la banque de détail servira « près de 10 millions de clients » et elle comptera « plus de 25.000 collaborateurs ».

La fusion des réseaux va entraîner la suppression de 3.700 postes entre 2023 et 2025, mais « sans départs contraints », assure Sébastien Proto, directeur général adjoint du groupe Société Générale. Une démarche progressive, étalée dans le temps selon le dirigeant : « ces suppressions de postes s'appuieront sur les départs naturels (estimés à 1.500 par an d'ici 2025) et la priorité donnée aux reclassements et mobilités internes ». Les parcours de formation et d'accompagnement individuel pourront ainsi débuter « très en avance par rapport à la mise en œuvre effective de la transformation ».

Les doublons d'agences supprimés

La banque s'appuiera sur 1.450 agences « assurant le maintien dans les mêmes villes qu'aujourd'hui ». Les deux établissements possèdent actuellement 2.100 agences, souvent situées géographiquement les unes à côté des autres. Des regroupements auront donc lieu au fil du temps à partir de 2023, jusqu'en 2025. L'autre grand projet est de fusionner les systèmes informatiques, ce qui aidera les deux banques à accélérer leur transformation numérique.

Sébastien Proto l'affirme : « Aujourd'hui, on répartit notre enveloppe d'investissements sur deux systèmes informatiques. À la fin, cela fait moins d'euros investis par client ». La Société Générale a pour objectif de réaliser 30% de ses ventes entièrement en ligne en 2025 sur les produits éligibles.


Tags : banque








Décideurs

Les éditions de Fallois en cessation d'activité en décembre

Face à la hausse des prix de l’énergie, le « bouclier tarifaire » du gouvernement

Orange : grève nationale pour une hausse des salaires

La SNCF lance un abonnement pour les télétravailleurs