Carnets de l'Economie

SNCF : la grève du printemps dernier a pesé sur les résultats




Olivier Sancerre
01/03/2019

Malgré une grève d’importance au printemps dernier, la SNCF affiche un résultat net positif pour son exercice 2018. Un résultat en trompe l’œil malgré tout.


Au vu des résultats annuels de la SNCF, l’entreprise a plutôt bien tenu le choc du mouvement social du printemps derniers. Les syndicats ont organisé une grève perlée qui a enrayé la bonne marche de la société pendant plusieurs mois. Ces arrêts de travail intempestifs ont représenté un manque à gagner de 890 millions d’euros ; rapporté à la marge opérationnelle, le mouvement a pesé 770 millions d’euros. Malgré tout, la SNCF ne s’en sort pas si mal, avec un résultat net positif de 141 millions d’euros.

L’entreprise est parvenue à limiter les dégâts en réalisant des économies de 530 millions, qui ont permis de compenser en partie le coût de la grève. De plus, la SNCF a procédé à la cession d’une filiale immobilière : une opération exceptionnelle à 766 millions d’euros. Sans cette transaction, le résultat net aurait été dans le rouge de 214 millions… Il faut espérer pour la société qu’un nouveau mouvement de grève ne vienne pas dérégler la machine cette année, mais il n’y a pas de seconde réforme ferroviaire en vue.

Pour 2019, la SNCF entend réaliser des économies de l’ordre de 700 millions d’euros, dans l’objectif de réduire le prix des billets. Également au programme, des investissements dans les infrastructures et le renouvellement des équipements : 10 milliards d’euros y seront consacrés cette année, soit 1,1 milliard de plus qu’en 2018.


Tags : SNCF













International
Daily news and analysis for corporate & political leaders