Carnets de l'Economie

Près de 10.000 défaillances d'entreprises au premier trimestre




Olivier Sancerre
13/04/2022

Il fallait s'y attendre, avec la fin des aides publiques en lien avec la crise sanitaire, le nombre de défaillances d'entreprises a fortement augmenté en début d'année.


Les aides publiques débranchées

Durant les deux années de crise sanitaire, de nombreuses entreprises ont vécu sous assistance respiratoire des pouvoirs publics. Maintenant que la plupart des aides ont été débranchées, le nombre de défaillances repart logiquement à la hausse. Le cabinet Altares a enregistré une hausse de 34,6% au premier trimestre 2022 par rapport à la même période de 2021. L'étude rappelle néanmoins que le chiffre était anormalement bas il y a un an, pour les raisons déjà évoquées.

Cela représente quasiment 10.000 défaillances durant les trois premiers mois de l'année (9.972 précisément). Ce niveau renvoie au niveau d'avant la crise sanitaire : au premier trimestre 2020, juste avant le déclenchement des mesures sanitaires, il y avait eu 10.902 défaillances. Le chiffre enregistré en ce début d'année est qualifié d'« encourageant » par Altares, qui ajoute néanmoins que les conséquences de la guerre en Ukraine incitent à la prudence pour le reste de l'année.

Des défaillances en forte hausse dans certains secteurs

Parmi les secteurs les plus touchés par les défaillances d'entreprises sur le trimestre : celui de la restauration. 600 entreprises ont plongé depuis le début de l'année, contre 285 à la même période de 2021. On se rapproche cependant des niveaux du premier trimestre 2020. Le nombre de défaillances pour les salons de coiffure et les instituts de beauté a explosé de 86% d'une année sur l'autre.

Globalement, les secteurs du commerce, de la construction et de l'industrie sont les principaux pourvoyeurs de défaillances sur ces trois premiers mois. La vente de détail (l'alimentation générale en particulier) est très touchée avec une augmentation du nombre de défauts de 83%, tout comme l'automobile avec une hausse de 33% des défaillances. 










Décideurs

Pour Moody’s, la Russie a fait défaut sur sa dette souveraine

Elon Musk accusé d’avoir gonflé le cours du DogeCoin

Une hausse de prix à venir pour les abonnements Canal+

GreenYellow : la stratégie gagnante de Jean-Charles Naouri ?