Carnets de l'Economie

Pouvoir d’achat : un gain de 850 euros en moyenne cette année




Olivier Sancerre
18/04/2019

La consommation, l’épargne et la croissance vont profiter du gain de pouvoir d’achat dont les Français vont bénéficier cette année, notamment grâce aux mesures prises pour les « gilets jaunes ».


Les 10 milliards d’euros mis sur la table par le gouvernement en fin d’année dernière afin de répondre aux revendications des « gilets jaunes » sur le pouvoir d’achat vont faire sentir leur effet sur les portefeuilles des Français. D’après l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), le gain de pouvoir d’achat sera en moyenne de 850 euros cette année, dont plus de la moitié (440 euros) provient des dispositifs d’urgence décidés pendant la crise sociale de l’hiver dernier. Prime d’activité revalorisée, heures supplémentaires défiscalisées et désocialisées, baisse de la CSG pour certains retraités, suspension de la hausse de la taxe carbone…

Sans oublier les dispositifs annoncés de longue date, comme la réduction de la taxe d’habitation ou la baisse des cotisations salariales. Ces 850 euros par ménage représentent un gain de pouvoir d’achat de 2,5%, la plus forte hausse depuis 2007 et la désocialisation des heures supplémentaires mises en place par Nicolas Sarkozy. Bien sûr, chaque Français ne sera pas nécessairement plus riche de 850 euros puisqu’il s’agit d’une moyenne. Mais ce gain de pouvoir d’achat profitera d’abord à la consommation, qui devrait progresser de 1,6% cette année.

Les Français vont en profiter aussi pour épargner : le taux d’épargne va augmenter de 0,8 point, à 15,1% en moyenne. Cet argent supplémentaire va finalement bénéficier à la croissance. Les experts de l’OFCE estiment que le pouvoir d’achat en plus va représenter 0,5 point de PIB cette année, avec une croissance de 1,5%. C’est davantage que l’estimation du gouvernement qui table sur 1,4% en 2019.