Carnets de l'Economie

Portage salarial : +18% de chiffre d’affaires en 2018




Anton Kunin
13/05/2019

Forme d’emploi alternative en plein essor, le portage salarial a enregistré une hausse de son chiffre d’affaires de 18% en 2018, apprend-on d’une étude conjointe réalisée par l’Association pour l'emploi des cadres (Apec) en partenariat avec le Syndicat des Professionnels de l'Emploi en Portage Salarial (PEPS).


86 000 Français travaillent en portage salarial

Travailler en portage salarial séduit de plus en plus de Français, principalement des cadres. En 2018, les salariés ayant opté pour cette forme d’emploi ont encaissé 1,3 milliard d’euros, soit une progression de 18% par rapport à 2017. 

En France, le portage salarial couvre plus de 1 000 métiers – professions intellectuelles, commerciales et artisanales – et compte 86 000 salariés portés dans 728 entreprises de portage salarial. En 2018, ce sont plus de 48 millions d’heures qui ont été travaillées en portage salarial, révèlent dans une étude conjointe l’Association pour l'emploi des cadres (Apec) et le Syndicat des Professionnels de l'Emploi en Portage Salarial (PEPS; syndicat professionnel qui fédère plus de 80% de l’activité du portage salarial).

Le portage salarial séduit les cadres mais reste peu connu des retraités

Le portage salarial bénéficie d’une notoriété non négligeable auprès des cadres, puisque 53% d’entre eux en ont déjà entendu parler. Parmi eux, 75% en ont une bonne image. Plus d’un quart des cadres (28 %) se projettent d’ailleurs dans le portage salarial dans les trois ans à venir.

Quant aux retraités, autre public susceptible d’être intéressé par le portage salarial, seuls 6% d’entre eux profitent de ce dispositif. Les statistiques montrent par ailleurs que cette proportion est restée stable ces cinq dernières années. Et pourtant, étant cumulable avec la retraite, le portage salarial peut constituer pour eux un complément de revenus, ce qui est un avantage non négligeable. Le portage salarial peut également être une option intéressante pour les personnes de plus de 50 ans puisqu’il leur permet de compléter leur acquisition de trimestres pour leur future retraite.















International
Daily news and analysis for corporate & political leaders