Carnets de l'Economie

Pétrole : l’OPEP+ conserve sa stratégie, les prix chutent




Paolo Garoscio
03/12/2021

Une nouvelle réunion de l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) et de ses alliés, soit l’OPEP+, s’est tenue jeudi 2 décembre 2021 pour discuter de la stratégie concernant la hausse de la production journalière de pétrole. Contrairement à ce qui était attendu, le statu quo a été décidé. En Bourse, la nouvelle a été accueillie froidement, avec une forte chute du prix du brut.


Pas de changement dans la stratégie de l’OPEP+

Pixabay/generatorpowerproducts
Pixabay/generatorpowerproducts
La situation sanitaire mondiale s’est fortement dégradée depuis la rentrée 2021 : l’Europe est au centre d’une cinquième vague pandémique et le variant Omicron, le dernier identifié par l’OMS, inquiète. Pour les observateurs, cela aurait pu changer la stratégie de l’OPEP+, notamment au niveau de l’augmentation progressive de la production de pétrole journalière.

Durant l’été 2021, l’OPEP+ avait annoncé une hausse de 400.000 barils par jours, chaque mois, de sa production de pétrole. Une bonne nouvelle mais qui était insuffisante face à la hausse de la demande, beaucoup plus rapide, portée par la relance économique et la réouverture des frontières et des usines. Le variant Omicron et la 5e vague changent la donne, mais jeudi 2 décembre 2021, l’OPEP+ a fait fi de ces paramètres.

Le pétrole chute en Bourse sous les 70 dollars

Après avoir atteint des niveaux records, jamais vu depuis plusieurs années, le prix du pétrole en Bourse a chute face à l’annonce du statu quo de la part de l’OPEP+. En début de matinée, le 3 décembre 2021, le cours du Brent, le pétrole de la mer noir, a chuté sous les 69 dollars le baril, avant de rebondir à 71 dollars. Le baril de WTI, de son côté, a chuté sous la barre ses 66 dollars, sans réussir à repasser au-dessus des 70 dollars.

La Bourse s’inquiète de possibles nouvelles restrictions massives dans les voyages, voire de nouveaux confinements comme certains pays européen l’ont déjà annoncé, qui réduiraient la demande de pétrole au niveau mondial. Mais l’OPEP+ a déclaré se réserver le droit de revenir sur sa décision à tout moment, si la situation venait à évoluer.










Décideurs

Le Pacte de Stabilité suspendu jusqu’en 2024 ?

Ukraine : Larry Fink annonce la « fin de la mondialisation »

Inflation : la BCE ne prévoit plus d’amélioration en 2022

Amazon annonce un stock split 20 pour 1