Carnets de l'Economie

Nintendo : le pari de la Switch




Olivier Sancerre
15/01/2017

Le constructeur japonais lance sa nouvelle console le 3 mars.
Nintendo mise gros avec la Switch, sa prochaine console de jeux vidéo de salon. L'appareil doit en effet faire oublier le flop de la Wii U qui, sur l'ensemble de sa carrière, tourne autour des 14 millions d'unités vendues.


On est loin, très loin, des 100 millions d'exemplaires vendus pour la Wii, le précédent succès de Nintendo. C'est pourquoi Nintendo met les petits plats dans les grands pour la Switch ; le constructeur japonais a dévoilé le concept de la console en octobre dernier : les médias et les amateurs ont pu découvrir une console de salon traditionnelle, qui permet également de jouer en mobilité. La Switch est en effet une tablette qui peut se connecter à un téléviseur.

Cette semaine, l'entreprise a dévoilé le reste des informations, notamment la date de sortie et surtout, le prix du produit. La console sortira donc le 3 mars, au prix de 329 euros (299 dollars aux États-Unis). Un tarif jugé élevé par les observateurs, certains modèles des consoles concurrentes, plus puissantes, étant vendues moins cher. Autre grief, les jeux disponibles au lancement.

Nintendo n'a pas fait de miracles en la matière. Seul le dernier épisode de Zelda sera en tête de gondole, mais ce jeu sera aussi commercialisé sur la Wii U… Impossible donc de parler d'exclusivité ! Les éditeurs tiers semblent attendre avant de se lancer sur la Switch. Ces derniers avaient été déçus par la contre-performance de la Wii U.


Tags : nintendo