Carnets de l'Economie

Meg Whitman, ex-patronne d'eBay, à la tête de Hewlett-Packard




La Rédaction
24/05/2012

Meg Whitman a récemment été nommée à la tête de Hewlett-Packard remplaçant ainsi Leo Apotheker. Le conseil d'administration jugeant que la direction du groupe nécessite aujourd'hui des compétences supplémentaires, l'ex-patronne d'eBay qui siège au conseil d'administration d'HP a été nommée pour ses connaissances sur les consommateurs et la distribution.


Meg Whitman, ex-patronne d'eBay, à la tête de Hewlett-Packard
Portrait d'une des meilleures « business-womans » au monde

D'origine aisée, Meg Whitman a étudié dans les universités de Princeton et Harvard avant de débuter sa carrière professionnelle chez Procter&Gamble en 1979. Elle cumule des postes de haut niveau dans de grands groupes jusqu'en 1998 ou elle est appelée à la direction d'eBay. À l'époque eBay n'était encore qu'une PME de trente employés et Meg Whitman la propulse au rang de multinationale. Cet énorme succès lui a valu les honneurs d'être considérée comme la première femme d'affaires du monde. En effet elle a, en quelques années seulement, mis en place le plus important site e-commerce au monde. Dès lors qu'elle prend la direction d'eBay, l'entreprise a vu son chiffre d'affaires décollé pour passer de 4 millions de dollars en 1998 à 3 milliards aujourd'hui. Elle a ainsi permis à l'entreprise de doubler son CA chaque année et d'affirmer ses capacités exceptionnelles. En plus de ses performances,  Meg Whitman est reconnue pour sa modestie hors-norme qui fait d'elle une femme accessible. Avec une fortune dépassant le milliard de dollars Meg Whitman continue de prendre des vols commerciaux lors de ses déplacements et aucun signe de particularité ne la distingue des autres employés lorsque l'on rentre dans son bureau d'eBay. Debout à six heures tous les matins et ponctuelle à son travail Meg Whitman dit se sentir bien chez eBay.

Hewlett-Packard nomme Meg Whitman à sa direction

À un moment critique de son développement, HP considère qu'un renouvellement du leadership de l'entreprise doit être effectué pour aboutir au succès de sa stratégie et exploiter les opportunités de marché. Meg Whitman qui siège déjà au conseil d'administration de l'entreprise est alors tout indiquée pour succéder à Leo Apotheker, le troisième dirigeant qui prend la porte. Leo Apotheker a en effet été contraint de quitter l'entreprise suite à ses décisions critiquées prises durant son mandat. En réduisant à plusieurs reprises les prévisions de chiffre d'affaires et en envisageant de scinder la branche ordinateur personnel, Leo Apotheker inquiète les investisseurs et la chute de 50% de son titre à la bourse entraine son remplacement par Meg Whitman. L'arrivée de cette femme aux succès incroyables ne reflète pourtant pas un changement de stratégie de la part de HP qui compte atteindre ses objectifs initiaux grâce à un nouveau leadership. Cela ne suffit pas à rassurer les investisseurs qui se montrent réservés face aux fondamentaux incertains de l'entreprise. Bien que prudents, ces derniers sont enthousiasmés par l'arrivée de Meg Whitman à la direction du groupe. Avec une carrière sans faute à des postes de haut niveau, elle peut apporter au groupe une vision novatrice et une connaissance accrue du marché et des consommateurs.
 


Tags : meg whitman








Décideurs

Pour Moody’s, la Russie a fait défaut sur sa dette souveraine

Elon Musk accusé d’avoir gonflé le cours du DogeCoin

Une hausse de prix à venir pour les abonnements Canal+

GreenYellow : la stratégie gagnante de Jean-Charles Naouri ?