Carnets de l'Economie

Marc Whitten, directeur du développement de la Xbox, quitte Microsoft pour Sonos




18/03/2014

Après le changement important survenu à la tête de Microsoft, avec la nomination de Nadya Satella en tant que troisième Président Directeur Général de l’histoire de la firme, c’est un nouveau changement de taille qui se déroule dans la firme de Redmond. Mais cette fois, il s’agit de la branche jeux vidéo qui voit partir un de ses principaux acteurs.


cc/flickr/gamerscoreblog
cc/flickr/gamerscoreblog
Le blog officiel du groupe de développement des produits Xbox a fait une annonce surprise lundi 17 mars 2014 en fin d’après-midi : Marc Whitten quitterait sa place de directeur du développement produit pour rejoindre une autre société, Sonos. Cette dernière est spécialisée dans les enceintes et la technologie du son, et notamment la technologie sans fil.

Au sein de Sonos, Whitten devrait être placé exactement au même rôle de directeur du développement produit, mais cela clos une véritable aventure au sein de la Xbox.

Marc Whitten avait en effet rejoint le groupe de Redmond en 2000 et y avait développé la plateforme Xbox. Ensuite, il avait été particulièrement actif dans le développement des consoles de jeu suivantes, la Xbox 360 et la toute dernière Xbox One dont les ventes ont été un succès (même si inférieur au succès rencontré par la dernière venue chez Sony, la Playstation 4).

Microsoft ne devrait toutefois pas réaliser de grands changements hiérarchiques au sein du groupe chargé du développement de la Xbox, selon le blog Xbox Wire. Terry Myserson prendra temporairement la tête du groupe qui travaille sur le côté logiciel de Windows, Xbox et Windows Phone.

Terry Myserson, avec l’aide de Yusuf Mehdi (directeur marketing) et Phil Spencer (à la tête de Microsoft Studios) vont devoir chercher un remplaçant pour Whitten.
 










Décideurs

Bernard Arnault : grand perdant de la Covid-19 parmi les milliardaires

Monsanto condamnée en appel dans l’affaire Roundup

Transport routier : la réforme européenne adoptée, vives critiques à l’Est

Jeff Bezos bat son propre record de richesse