Carnets de l'Economie

Livret A : le taux baissera à 0,5% le 1er février




Olivier Sancerre
15/01/2020

Le taux du Livret A va baisser : à partir du 1er février, la rémunération du placement d'épargne préféré des Français va passer de 0,75% à 0,5% seulement. Et il aurait pu être encore plus bas…


Un taux réel à 0,23% seulement

Fixé à 0,75% depuis le mois d'août 2015, le taux du Livret A et de son cousin le Livret de développement durable et solidaire va finalement évoluer… à la baisse. À compter du 1er février, le taux de rémunération sera à 0,5%, un chiffre qui tient compte des taux d'intérêt bas et du niveau de l'inflation, explique Bruno Le Maire dans une interview au Parisien. Et le taux aurait pu être encore moins élevé : « si nous appliquions la formule de calcul, la rémunération du livret A tomberait à 0,23% », explique le ministre de l'Économie. Néanmoins, et comme le gouvernement s'y était engagé, le taux du Livret A ne baissera pas sous les 0,5%.

Le locataire de Bercy donne rendez-vous dans six mois pour savoir si le taux doit être révisé. La nouvelle formule de calcul prend en compte la moyenne semestrielle du taux d'inflation, ainsi que les taux interbancaires à court terme. Le résultat est arrondi au dixième de point le plus proche, au lieu du quart de point comme c'était auparavant le cas. Au vu des niveaux bas de ces deux indices, la règle de calcul donne un taux effectivement très faible et rien ne dit que cela évoluera dans l'autre sens dans six mois.

Un euro par mois en moins

Un taux à 0,5% au lieu de 0,75%, cela ne change finalement pas grand chose, plaide le ministre : « Si vous avez un livret A avec 4.800 €, ce qui correspond à la moyenne, cette baisse à 0,5% vous fera perdre un euro par mois ». Interrogé sur l'éventualité d'un maintien du taux à 0,75%, Bruno Le Maire explique que ce serait « incohérent par rapport à notre politique de diversification des placements. Et irresponsable pour les milliers de Français qui attendent un logement social ». Le nouveau taux va permettre de financer la construction de 17.000 logements sociaux supplémentaires, ainsi que la rénovation de 52.000 logements chaque année.

Le Livret A conserve ses atouts : le placement est défiscalisé, l'argent qui y est déposé est mobilisable à tout moment et il est garanti par l'État. Bruno Le Maire conseille toutefois aux ménages de diversifier leur épargne : assurance vie, PEA, voire plan épargne retraite dont les versements sont déductibles de l'impôt sur le revenu. 















International
Daily news and analysis for corporate & political leaders