Carnets de l'Economie

Les smartphones, pour Nokia, c'est bel et bien fini




27/04/2015

Les nostalgiques du très célèbre Nokia 3310 qui est passé à la postérité dans les années 2000 pour sa résistance et sa longévité devront bien tirer un trait sur les téléphones portables Nokia. Le groupe n'a pas l'intention de se lancer à nouveau dans l’expérience malgré les rumeurs qui lui étaient prêtaient ces derniers jours sur fond de fusion avec le franco-américain Alcatel-Lucent. Nokia a démenti formellement ces informations.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin

Au lendemain de l’annonce par Nokia de son intention de racheter le fleuron français Alcatel-Lucent pour devenir un supergroupe dans les équipements mobiles, les rumeurs vont de bon train. Et étant donné que les garanties sur l'emploi données par Nokia ont suffit gouvernement qui n'est malgré tout pas très content de voir une nouvelle industrie française battre pavillon étrnager (le gouvernement a déjà dû gérer la fusion Alstom-General Electric), ces rumeurs sont prises très au sérieux.

Nokia va donc bel-et-bien fusionner et certains prêtaient à Nokia l'intention de fabriquer à nouveau des téléphones portables qui sont ce qui a fait une grande partie du succès du groupe dans les années 2000.

Selon ces rumeurs, Nokia auriat eu l'intention de fabriquer, en 2016 soit après la perte définitive par Microsoft des droits de la marque Nokia sur les téléphones portables, de nouveaux téléphones. En Chine, cette fois-ci, où le groupe a un centre de recherche et développement. Une manière de renouer avec ses racines.

Cette rumeur, cependant, n'est pas appréciée en Bourse alors que la branche téléphonie mobile est essentiellement ce qui a causé la crise du groupe qui n'a pas su réaliser son passage aux Smartphones avec succès. Afin de ne pas risquer de mettre la fusion avec Alcatel en danger, Nokia a donc démenti officiellement tout projet de ce type dans un communiqué :

« Nokia prend note de récents rapports de presse affirmant que l’entreprise a communiqué son intention de fabriquer des terminaux grand-public à partir d’un centre de R&D en Chine. Ces informations sont fausses et comprennent des commentaires attribués à tort à un dirigeant de Nokia Networks. »


















Réflexions
La Revue de Management et de Stratégie est une revue académique, 100% en ligne, spécialisée en sciences de gestion.