Carnets de l'Economie

Les prix à la pompe repartent à la hausse




Olivier Sancerre
08/06/2022

Les prix à la pompe repartent à la hausse, après une accalmie de quelques semaines. Le gouvernement annonce la prolongation de la remise de 18 centimes le litre jusqu’à la fin de l’été.


Plus de 13 centimes d’augmentation

Le plein coûte cher ces derniers jours. Les relevés réalisés dans les stations-services la semaine dernière par le ministère de la Transition écologique, montrent une forte hausse des prix à la pompe. Les automobilistes subissent une nouvelle fois la flambée des cours du pétrole, après une accalmie relative ces derniers jours. Le SP-95 franchit même le seuil des 2 euros le litre.

Le gazole, le carburant le plus consommé en France, a subi une augmentation significative de 13,3 centimes la semaine dernière, ce qui porte le prix du litre à 1,961 euro en moyenne. On reste loin du record du 11 mars dernier, où le gazole avait atteint 2,1407 euros du litre. Le SP-95 atteint 2,066 euros du litre, en hausse de 13,7 centimes. Le précédent record, qui remontait également au 11 mars, est enfoncé (le prix du litre avait alors été de 2,0286 euros).

La remise prolongée

Pourquoi cette flambée soudaine des prix ? C’est la conséquence directe de la hausse des cours, alimentée par l’annonce du dernier paquet de sanctions contre la Russie. L’Union européenne a décidé de se passer progressivement des approvisionnements en pétrole russe, ce qui fait logiquement s’envoler les cours de l’or noir.

Le gouvernement, par l’entremise d’Élisabeth Borne, va prolonger l’aide de 18 centimes d’euro pour un litre « au moins jusqu’à la fin de l’été », a annoncé la Première ministre. Par ailleurs, elle a confirmé la mise au point d’un dispositif de soutien pour tous ceux qui sont obligés de prendre leur voiture pour aller au travail, tout en précisant que la mesure sera effective à la rentrée « sous réserve que nous obtenions une majorité à l’Assemblée nationale ». La politique n’est jamais loin.