Carnets de l'Economie

Les industries de santé, un défi structurel pour la France ?




La Rédaction
19/06/2012

Suite à la décision des états généraux de remettre l'industrie au cœur des politiques publiques, les industries de la santé devraient représenter un axe d'évolution stratégique, tant leur potentiel de croissance est important. La volonté des pouvoirs publics sera déterminante, tout autant que la volonté des industriels à relever le défi structurel du secteur.


Les industries de santé, un défi structurel pour la France ?
Le poids des industries de la santé

La France ne manque pas d’avantages dans le domaine de la santé, notamment grâce à une médecine de pointe, une recherche performante, et des industries déjà solides. Le tout est de savoir quelles seront les solutions privilégiées par la France. En effet, elle pourrait exploiter ces atouts pour créer de l'emploi en favorisant l'expansion des secteurs industriels de la santé au niveau local, tout en entretenant ses compétences et en conservant une longueur d'avance en matière de recherche. Mais elle pourrait également se procurer des solutions thérapeutiques à l'étranger pour limiter l'investissement, et ce, au détriment d'un savoir-faire qu'elle perdra peu à peu. Et si ces deux axes d'évolution pèsent autant dans la balance du choix, c'est parce que la filière demeure peu structurée.

Structurer la filière et valoriser l'industrie locale

Afin de mieux répondre aux enjeux du redressement de la France, il convient d'avoir une vision sur le long terme. Ainsi, la structuration des filières industrielles de la santé au niveau local serait une solution porteuse d'un avenir pérenne. C'est là le premier axe d'évolution identifié par le comité de la filière des industries technologiques de santé. En effet, le tissu industriel se désagrège, et une restructuration permettrait de créer de nouveaux outils de production, et d'admettre l'émergence de labels, ces derniers venant valoriser l'industrie locale. Une restructuration qui nécessitera notamment une meilleure connaissance des acteurs de l'écosystème industriel de la santé. Une connaissance induite par la création de nouveaux outils d'analyses, par une refonte des processus de labellisation ou encore par l'établissement d'une cartographie des dispositifs d'aide à la recherche et au développement. Mais ce ne sont pas là, les seuls axes d'évolution qui permettraient un redressement efficient de la France.

Révolution industrielle et médicale

À l'instant de la médecine régénérative, ou d'autres révolutions médicales que nous vivons actuellement, les espoirs d'aboutissement de ces nouveaux modèles thérapeutiques, ne pourront se concrétiser qu'avec une révolution industrielle. En effet, l'extension des révolutions médicales nécessite de lourds investissements et un engagement sans faille de l'État. Une politique publique qui doit donc être compréhensive des besoins des industriels, mais aussi attentive aux besoins des citoyens. Ces derniers doivent être informés, et éduqués aux nouvelles formes thérapeutiques. La télé santé est un de ces exemples de modèle économique, qui nécessite des efforts conjoints entre industriels et pouvoirs publics. L'heure est donc au dialogue et c'est sur la volonté de l'État à faire de l'industrie de la santé, une priorité stratégique, que les industriels comptent. Ces derniers traversant une période difficile ne peuvent fournir seuls des efforts.










Décideurs

Pour Moody’s, la Russie a fait défaut sur sa dette souveraine

Elon Musk accusé d’avoir gonflé le cours du DogeCoin

Une hausse de prix à venir pour les abonnements Canal+

GreenYellow : la stratégie gagnante de Jean-Charles Naouri ?