Carnets de l'Economie

Les consommateurs pourraient payer la facture du Linky




Olivier Sancerre
02/06/2021

Finalement, ce sont les consommateurs qui pourraient bien avoir à payer leur compteur Linky, alors que les pouvoirs publics avaient assuré que le boîtier ne coûterait rien aux Français.


Un Linky gratuit ou payant ?

Le compteur Linky, déjà au cœur de la polémique, n'a pas fini d'être dans l'œil du cyclone. C'est Le Parisien qui soulève l'affaire : alors qu'en 2011, Eric Besson le ministre de l'Industrie et de l'Énergie de l'époque assurait que l'appareil n'allait pas coûter un centime aux particuliers, les consommateurs pourraient finalement mettre la main au portefeuille pour payer le fameux boîtier et ce, dès 2022.

Chaque compteur revient à environ 130 euros. Enedis l'a fait installer dans 32 millions de foyers, pour un coût global de 5,7 milliards d'euros. L'entreprise a pris à sa charge la quasi-totalité de la facture (5,39 milliards), financé à 10% sur ses fonds propres, et le reste provenant par un emprunt auprès de la Banque européenne d'investissement (BEI). Un prêt décroché à un taux très bas, avec un remboursement programmé dans le temps qui doit être réalisé par le consommateur, selon le quotidien.

Au bénéfice d'Enedis

Le remboursement différé est censé débuter en 2022, avec un total de 2 milliards d'euros dus à l'horizon 2030 (sans qu'on sache à l'heure actuelle ce qu'il en est du reste de la somme). Le consommateur pourrait avoir à payer une quinzaine d'euros de plus par an sur sa facture pendant les sept à huit prochaines années, avance une source du Parisien.

De son côté, Enedis avance un argument qui risque de ne pas faire mouche : selon l'entreprise, le Linky permet de réaliser des économies sur la facture d'électricité, permettant ainsi de compenser le prix de l'appareil et son installation. Mais dans ce cas, quel intérêt si les gains en économie ne sont pas au bénéfice du consommateur ? Par ailleurs, chez ceux qui le Linky n'a pas eu d'effet, ils paieront effectivement plus cher un appareil qui n'a pas rempli ses promesses.


Tags : enedis








Décideurs

DieselGate : Volkswagen condamnée pour la première fois en France

Stellantis vs Volkswagen : qui est le premier constructeur européen ?

Des voitures « autonomes » sur les routes anglaises en 2021 ?

Joe Biden confirme son intention d’augmenter les impôts des plus riches