Carnets de l'Economie

Les Français épargnent plus, mais toujours sur un Livret A principalement




Anton Kunin
18/11/2020

Depuis le début de la crise sanitaire en mars 2020, 22% des Français ont épargné plus que d’habitude, principalement grâce à une consommation réduite, nous apprend une enquête du Cercle de l’Épargne et d’Amphitéa.


Une moindre propension à la consommation a favorisé l’épargne

On le sait : depuis le début de l’épidémie de Covid-19, les Français ont été nombreux à avoir épargné plus que d’habitude. Mais qui sont ces épargnants, parmi lesquels on compte aussi un certain nombre de personnes qui n’avaient pas épargné avant ? Il y a bien sûr les revenus élevés et personnes ayant un revenu moyen supérieur : les premiers sont 39% à déclarer avoir épargné plus que d’habitude, et les seconds 25%. Mais ce qui interpelle cette fois-ci, c’est que de nombreuses personnes au revenu faible et moyen inférieur ont elles aussi mis les bouchées doubles pour épargner davantage : 20% des personnes au revenu faible et 16% des personnes au revenu moyen inférieur déclarent l’avoir fait.

S’agissant de leurs motivations, les personnes qui ont épargné autant ou plus que d’habitude déclarent le plus souvent qu’ils « n’ont pas envie de consommer » (38% dans l’ensemble de la population). Cette affirmation est particulièrement souvent énoncée par les hommes (42%, contre 35% des femmes), les revenus élevés (48 %), les cadres supérieurs (58 %) et les 25-34 ans (42 %).

Le compte courant et le Livret A comme uniques supports d’épargne séduisent 1 Français sur 2

La deuxième motivation la plus fréquemment citée est celle d’une crainte d’une baisse de revenus (30%, voire 34% parmi les personnes aux revenus faibles). Parmi les motivations on en retrouve aussi qui sont plus directement liées à la crise sanitaire : la crainte de tomber malade (13% dans l’ensemble de la population, avec une pointe à 21% chez les plus de 65 ans) et la crainte de perdre son emploi (12% dans l’ensemble de la population et jusqu’à 20% parmi les salariés du secteur privé).

Alors, ces personnes qui ont épargné davantage, qu’ont-elles fait de leur argent ? La moitié ont laissé tout ou partie de cette épargne sur leur compte courant ou l’ont placée sur leur Livret A. Seuls 19% ont opté pour un placement de long terme, 11% ont choisi l’assurance-vie, et seuls 8% ont préféré les actions.


Tags : épargne








Décideurs

Black Friday : le report n’interdira pas les promotions sur Internet

Bridgestone ferme le site de Béthune

Le gouvernement veut une réforme de la Contribution à l’audiovisuel public

Confinement : la SNCF annonce la suppression de la majorité des TGV